Le RPP déterminé à éjecter le régime Ouattara du pouvoir

"Nous devons nous mobiliser pour arracher ce pays à ceux qui l'ont pris en otage''

Ouattara Gnonzié et le RPP veulent mettre fin au régime Ouattara
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 14 août 2019 à 08:06 | mis à jour le 14 août 2019 à 08:06

Une délégation du RPP, a sillonné du 1er au 9 août dernier, plusieurs régions de la Côte d’Ivoire profonde. Le parti de l’ancien ministre de la Communication, Ouattara Gnonzié, a, à cette occasion, affiché clairement ses ambitions pour 2020.

Le RPP affiche ses ambitions pour 2020

Il s’agissait, pour la délégation conduite par M. Soumaïla Kané, secrétaire national chargé de l'organisation, de la mobilisation et de nouvelles adhésions du Rassemblement pour la paix et le progrès et le partage (RPP) de délivrer aux militants du parti, le message du président Ouattara Gnonzié. À l’étape de Guezon, une sous-préfecture de la région du Guemon, l’émissaire du président du RPP n’a pas maqué d'appeler à l'union des forces pour que soit définitivement tourné, la page du régime Alassane Ouattara.

« Nous devons nous mobiliser pour arracher ce pays à ceux qui l'ont pris en otage. Les chefs de village, de communautés doivent écrire aux sous-préfets pour exiger une recomposition de la commission électorale indépendante (Cei) et la gratuité de la carte nationale d'identité. Le prix des cartes tel que décidé par les gouvernants est une arnaque et une manière d'éliminer un grand nombre d'électeurs parce que vous, les paysans n'avez aucun moyen de payer une carte à 5000 FCFA », a déclaré Kané Soumaïla. Non sans préconiser la voie de la non-violence.

Parlant des élections générales de 2020, Kané Soumaïla a donné la position de son parti. « Le Rpp s'engage à participer à toutes les élections générales de 2020. Mais pour y arriver, il nous faut inscrire massivement dans notre parti. Le Rpp veut au moins deux millions de militants car on parle de trucage lorsque l'écart entre les candidats à une élection n'est pas grand. Mais si nous nous mobilisons pour donner une écrasante victoire au Rpp, je ne vois pas pourquoi elle sera contestée. Je vous mets donc en mission de sensibilisation et de démobilisation des militants pour la victoire finale en 2020 », a-t-il clamé. Mais pour atteindre cet objectif, il réclame une recomposition de la commission électorale indépendante et la gratuité de la carte nationale d'identité (Cni).

Dans quelques jours, a annoncé l' émmissire de Ouattara Gnonzié, son parti, le RPP devra fédérer dans un groupement politique qui choisira un candidat aux élections générales de 2020.

M. Soumaïla Kané a également véhiculer aux populations de la sous-préfecture de Guezon, un message de paix et de réconciliation à son auditoire. « Je suis venu au nom du président Ouattara Gnonzié dire Yako à tous les peuples de l'ouest pour les sévices que vous avez vécus au cours de la crise postélectorale de 2010. Il me charge de vous dire qu'après les secousses que nous avons eus, il est temps de nous relever pour l'implantation de notre parti à travers tout le pays », a déclaré le chef de mission qui a invité les militants au pardon.

Il a invité au nom du président Ouattara Gnonzié les populations de cette région de la Côte d'Ivoire à être des acteurs de "paix" et de "pardon".

La Marahoué, le Béré, le Haut-Sassandra, le Guémon et le Cavally, sont entre autres les régions visitées par la délégation conduite par M. Soumaïla Kané.



Articles les plus lus
04
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Décès d'Arafat dj: Voici les héritiers de ses droits d'auteur