Korhogo: Koua Justin fait basculer les parents d'Amadou Gon au FPI

Koua Justin ressuscite le parti de Gbagbo au nord

Koua Justin ressuscite le parti de Gbagbo au nord
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 19 août 2019 à 20:18 | mis à jour le 19 août 2019 à 20:41

La décision de muter Koua Justin dans le Nord ivoirien (Korhogo) pourrait tourner contre le pouvoir d'Abidjan. L'ancien leader des jeunes du FPI a d'ailleurs tourné les choses en sa faveur en sonnant la mobilisation des militants de son parti, qui s'étaient terrés à la suite de la chute de Laurent Gbagbo.

Koua Justin ressuscite le parti de Gbagbo au nord

« Monsieur Banouakou Koua Justin (Mle 343550-L), Administrateur des services financiers, est muté à la Direction régionale des Impôts de Korhogo. » Telle était la décision prise, le 8 novembre 2018, par Ouattara Sié Abou, Directeur général des Impôts. Ce qui s'apparentait alors à une « mutation - sanction » a cependant été mis à profit par le Secrétaire national de la Jeunesse du Front populaire ivoirien (FPI de Laurent Gbagbo) pour battre le rappel des troupes des frontistes dispersés lors de la crise postélectorale.

Koua Justin s'était en effet interrogé : « Quels objectifs visent-ils ? Me tenir loin de la capitale et me voir handicapé dans l’exercice de mes activités politiques ? Pourquoi suis-je muté en tant qu’agent en complément d’effectif alors que presque tous mes condisciples sont chefs de service ou sous-directeurs dans notre administration fiscale ? Pour me laisser, selon eux, dans l’oisiveté, me réduire à la mendicité, mais contraint de rester à mon poste ? » Avant de prendre cet engagement : « A Korhogo, je ferai chemin avec ceux qui sont dignes de confiance. Avec nos parents du Nord, nous réimplanterons le FPI au Nord. »

En 8 mois de présence dans la capitale du Poro, Koua Justin a tissé sa toile et redonné le goût de la lutte politique à ceux de ses camarades qui étaient gagnés par la peur ou le découragement. Le comité des sages de Korhogo, constitué par des doyens du parti à la rose, a donc été formé à l'issue de l'AG de la Fédération FPI de Korhogo. Ces militants de tout âge sont donc venus se mettre à la disposition de leur jeune leader afin de ratisser large en vue de l'élection présidentielle de 2020.

Ceux-ci ont par ailleurs été nommés comme les Secrétaires généraux (SG) des sections dans les différents quartiers de Korhogo. Leur mission s'annonce toutefois difficile, car le septentrion ivoirien apparaît comme le bastion du RHDP unifié, le parti au pouvoir, qui donne l’impression d’y régner sans partage. Mais attendons de voir si ces pro-Gbagbo pourront se frayer un chemin dans cette région du pays si chère au Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.



Articles les plus lus