High-tech : Google planifie la fin des mots de passe, les raisons

L'entreprise indique les mots de passe ne sont plus assez fiables et pense à des dispositifs alternatifs.

Google signe la fin des mots de passe.
Par Ange Atangana
Publié le 22 août 2019 à 16:02 | mis à jour le 22 août 2019 à 16:02

L'entreprise éditant le célèbre moteur de recherche Google de vient de publier les résultats d'une recherche sur la fiabilité des mots de passe sur sa plateforme. Les résultats sont plutôt inquiétants.

Google songe à supprimer les mots de passe.

La protection des données (personnelles) est devenu un enjeu majeur sur le cyberespace. A travers différents comptes, protégés à travers des mots de passe, les utilisateurs ont accès à divers services sur les plateformes auxquelles ils se connectent. Seulement, une enquête menée par Google invite les internautes à la vigilance.

Après une enquête menée à travers son extension Password Checkup, il ressort que 1,5% des mots sont dangereux. L'entreprise éditrice du célèbre moteur de recherche éponyme estime que ces identifiants ne couvrent pas efficacemment les données relatives aux comptes financiers, messageries instantanées et autres données personnelles stockées sur le web. Le danger est le plus accru sur les sites de vente en ligne où il faut insérer ses identifiants bancaires.

Pour renforcer la sécurité de ces informations, Google compte déployer une option sur mobile (Android). Celle-ci permettra d'accéder à différents services à partir d'une simple empreinte digitale, un schéma ou encore du code PIN de l'appareil. Cette fonctionnalité sera disponible « dans les prochains jours » sur les smartphones fonctionnant sous Android 7 Nougat ou les versions les plus récentes.

En attendant, Google conseille d'intégrer son extension Password Checkup dans son moteur de recherche Chrome. Celle-ci alertera les utilisateurs au cas où leurs identifiants sont jugés « dangereux ». Password Checkup est disponible (gratuitement) dans le Web Store du moteur de recherche.