Plus de 2 milliards de francs envoyés vers la CEEAC en 2018

Il s'agit du montant reçu par les pays de cet espace économique venant des autres régions du continent.

Logo de la CEEAC.
Par Ange Atangana
Publié le 08 septembre 2019 à 18:18 | mis à jour le 08 septembre 2019 à 18:18

Un rapport sur le transfert des fonds des migrants africains vers la CEEAC vient d'être publié par la Commission européenne et le secrétariat en charge des ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique).

La RDC est le pays de la CEEAC à recevoir le plus de fonds en 2018.

En 2018, le total des transferts de fonds des migrants africains vers la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) s’est élevé à 2,036 milliards de dollars (environ 1 186 milliards de francs CFA). Ce chiffre a été dévoilé dans un rapport élaboré par le secrétariat en charge de l'Afrique, Caraïbes et Pacifique (ACP) et la Commission européenne.

Dénommée « Panorama des transferts de fonds dans les pays de la CEEAC », cette étude indique la RDC a bénéficié de plus de 1,405 milliard de dollars en 2018. Ce qui représente 69% des transactions effectées dans la région l'année dernière. La RDC est suivie par le Cameroun. Le pays des Lions indomptables a capté 345 millions de dollars (201 milliards francs CFA) en 2018, ce qui représente de 17% des transferts effectués. Les autres grands bénéficiaires sont le Rwanda (230 millions dollars, 11,3%), le Burundi (36 millions dollars, 1,7%) et Sao Tomé et Principe (17 millions dollars, 0,83%).

Le rapport révèle que sur la période 2010-2018 les transferts issus des migrants de l’extérieur de la région vers les pays de la CEEAC se sont chiffrés à 12 904 milliards de dollars américains (près de 7 523 milliards de francs CFA). La RDC s'est encore taillée la part du lion avec 8 196 milliards de dollars (4 778 milliards de francs), soit 63,5 % du total des transferts dans la région.


Pour rappel, la CEEAC est composée de 11 pays : Angola, Burundi, Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale, RDC, Rwanda, Tchad et Sao Tomé et Principe.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp