Côte d'Ivoire: Quand Amadou Gon joue les Ministres de la Culture bis

Safarel Obiang chez Amadou Gon
Par Mael Espoir
Publié le 07 novembre 2019 à 19:06 | mis à jour le 07 novembre 2019 à 19:07

Après avoir reçu Ariel Sheney et Maria Mobil, le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a également accordé une audience à Safarel Obiang.

Après Ariel Sheney, Safarel Obiang chez le Premier ministre Amadou Gon

Safarel Obiang et Ariel Sheney sont en ce moment les artistes de la nouvelle génération du couper décaler les plus en vogue. Ils sont adulés par de nombreux jeunes en Côte d'Ivoire et à travers le monde. Ce qui interesse donc des autorités du pays qui pourraient se servir de leurs images afin de véhiculer des messages à la population constituée majoritairement de jeunes.

Après avoir offert la somme de 20 millions de fcfa à Ariel Sheney à qui il a même accordé une audience, le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, n'a pas écarté l'autre étoile du Couper décaler, Safarel Obiang, qu'il a aussi reçu le mercredi 6 novembre 2019 à la Primature au Plateau.

Heureux d'avoir rencontrer le patron du gouvernement ivoirien, le Sakfing Safarel Obiang n'a pas manqué d'exprimer sa profonde gratitude à Amadou Gon Coulibaly et surtout au chef de l'Etat, Alassane Ouattara. ''Mes fans, venez m'aider à remercier le Premier Ministre, Monsieur Amadou Gon Coulibaly, qui nous a reçus ce jour(mercredi) en audience. Merci infiniment le père. Nous sommes vraiment honorés. Le père LASS PR, merci pour tout ce que tu fais pour les artistes de Côte d'Ivoire. Que Dieu vous garde et vous bénisse dans toutes vos entreprises'', a écrit ''Le coup de poing de Jésus'' sur sa page facebook.

Safarel Obiang qui a récemment été désigné meilleur artiste ivoirien à l'édition 2019 du Prix international des musiques urbaines et du Couper décaler (Primud), avait présenté son trophée au ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l'Emploi des jeunes, Mamadou Touré. Lequel avait réitéré la volonté du gouvernement ivoirien à accompagner les artistes ivoiriens qui font honneur à la Côte d'Ivoire.


Mais sûr que tout cela n'est pas fait pour faire plaisir au ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman, à qui revient ce rôle. Encore que les services du Premier ministre n'ont pas pris le soin de l'associer à ces différentes rencontres.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp