Harcèlement en milieu scolaire : L'ONG COFRAC monte au créneau

La COFRAC s'élève contre le harcèlement sexuel en milieu scolaire
Par K. Richard Kouassi
Publié le 16 novembre 2019 à 14:24 | mis à jour le 16 novembre 2019 à 15:04

Face à la montée du harcèlement sexuel en milieu scolaire, l'Organisation non-gouvernementale (ONG) Communion fraternelle et culturelle (COFRAC) est montée au créneau. La présidente Sabine Kouassi a proposé des solutions pour éradiquer ce phénomène.

La COFRAC s'élève contre le harcèlement sexuel en milieu scolaire

Dans une note dont copie nous est parvenue, l'ONG Communion fraternelle et culturelle s'insurge contre la recrudescence du harcèlement sexuel en Côte d'Ivoire.

"La scolarisation de la jeune fille est très importante parce que l'instruction lui permet d'avoir une ouverture d'esprit et de faire une très bonne analyse face à une situation avant de prendre des décisions et de poser tout acte", a-t-elle préconisé.

La première responsable de la COFRAC a avancé qu'il "faudrait que les jeunes filles pour la plupart vulnérables apprennent à se donner de la valeur. En effet, elles doivent cultiver la confiance en soi qui va leur donner une vision positive de l'avenir afin de s'orienter dans une carrière où elles seront épanouies. Beaucoup d'entre elles se disent qu'elles sont obligées de céder au harcèlement à l'école de peur de se faire renvoyer".

Sabine Kouassi qui exerce en tant que professeur de français, a reconnu que souvent les jeunes filles victimes de harcèlement sexuel gardent le silence par peur.

"Parfois elle subissent des abus sexuels qu'elles refusent de dévoiler à cause des menaces de leurs agresseurs tout juste parce qu'elles ne connaissent pas leurs droits. Il faudrait que les jeunes filles apprennent à dire " non" au harcèlement quel qu'il soit et le dénoncer", a indiqué la première responsable de COFRAC.

Selon elle, combattre l' harcèlement sexuel revient à faire comprendre aux jeunes filles "qu'elles ont de la valeur et des aptitudes qu'elles doivent developper".

"C'est ainsi que le projet d'entreprenariat scolaire initié par la direction de la vie Scolaire avec bien-sûr l'approbation du Ministère de l'Education nationale, de l'enseignement Technique et de la formation professionnelle, dans le programme scolaire dont je suis la formatrice relais d'une DREN vise à inculquer aux élèves plusieurs valeurs morales", a souligné Sabine Kouassi, qui encourage l'esprit d'equipe, le partage, le respect d'autrui et la confiance en soi.


Et la présidente de COFRAC d'ajouter : "Les jeunes filles doivent comprendre que le manque de moyens financiers n'est pas un frein à la réussite car c'est l'une des causes des grossesses en milieu scolaire. Elles doivent se concentrer sur leurs etudes et s'y mettre veritablement. Elles doivent se fixer des objectifs à atteindre malgré les difficultés qu'elles rencontrent et s'efforcer à y arriver."

L'ONG COFRAC a vu le jour en janvier 2018 et intervient dans les domaines de la défense des droits humains, la cohésion sociale, la lutte pour la scolarisation et la promotion de la culture.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp