Un député RHDP: « Si Ouattara se retire en 2020, c’est Amadou Gon»

Le député RHDP, Mahamadou Kébé
Par David Yala
Publié le 03 décembre 2019 à 08:00 | mis à jour le 03 décembre 2019 à 08:00

Le mouvement ‘’Tev-Rhdp’’ (Ndlr : Tous en vert pour le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix) a effectué le samedi 30 novembre dernier, sa sortie officielle au Centre d’actions culturelles d’Abobo (Caca) en présence du vice-président de l’Assemblée nationale, le député Kidy Traoré, et de ses collègues de Guiglo, et de la sous-préfecture de Sorobango, le député Paulin Kra.

RHDP: « Pour nous, si Ado n’est pas candidat, notre cheval gagnant est le Pm Gon Coulibaly »

Cette rencontre qui a mobilisé des centaines de jeunes militants et sympathisants, a tourné autour du thème : « Consolider nos acquis pour un Rhdp solide, fort et victorieux en 2020. Quel rôle pour chaque jeune dans son bastion ? ». Développant ce thème, le parrain de la cérémonie, le député Mahamadou Kébé, Président du mouvement ‘’Synergie 2019’’, a jeté un regard panoramique sur l’actualité politique du moment. Notamment sur la préservation des acquis du Rhdp et la présidentielle de 2020.

« Pour nous, si le président de la République, Alassane Ouattara n’est pas candidat en 2020, notre cheval gagnant est le Premier ministre (Pm) Amadou Gon Coulibaly, parce qu’il a le charisme, les atouts pour conduire le pays à la béatitude finale. C’est un homme bien à l’image du Président Alassane Ouattara qui pense à l’avenir radieux de la Côte d’Ivoire. Il nous a reçus chez lui pour parler de développement du pays dans la paix et la démocratie. C’est un homme de conviction et charismatique qui mérite d’être auprès du chef de l’Etat. Il faut donc préserver les acquis du Rhdp pour 2020 », a déclaré le député Mahamadou Kébé.

L'occasion était bonne pour lui de répondre aux détracteurs du RHDP qui, depuis l’extérieur, lancent des piques à l’encontre des autorités ivoiriennes, et crient sur tous les toits que la Côte d'Ivoire va brûler. Selon le député Kébé, le pays ne brûlera pas. Et les gens peuvent dire tout ce qu’ils veulent, mais le président Ouattara obtiendra toujours le soutien du peuple pour ce 2ème miracle ivoirien. Parce qu’il est un sachant qui maitrise l’économie mondiale. Et sait comment satisfaire ses concitoyens au niveau socioéconomique.

« La Côte d’Ivoire n’est pas une armée, on ne veut pas de chef de guerre à la tête du pays. Le moment de parler va venir », dira le parrain. Le député de Sorobango, Paulin Kra, conférencier du jour et transfuse du Front populaire ivoirien (Fpi), a pour sa part, exhorté la jeunesse à la culture de la paix et de la cohésion sociale. Il a demandé aux Ivoiriens de ne plus parler de guerre. Mais de faire en sorte que le Rhdp écrase ses adversaires au premier tour en gagnant par un coup K.O.

Pour le président de Tev-Rhdp, Alkahi Sylla, ce jour marque le début d’une longue marche pour bâtir une Côte d’Ivoire prospère, réconciliée et en paix avec le Rhdp au pouvoir en 2020. Cette manifestation s’est déroulée sous le patronage du Pm Amadou Gon Coulibaly et sous la présidence du ministre-maire d’Abobo, Hamed Bakayoko.


Avec Sercom



Facebook
Twitter
email
Whatsapp