Titrologie : Revue de la presse ivoirienne du 25 janvier 2020

Titrologie : Revue de la presse ivoirienne du 25 janvier 2020
Par K. Richard Kouassi
Publié le 25 janvier 2020 à 08:07 | mis à jour le 25 janvier 2020 à 09:00

La titrologie ou revue de la presse ivoirienne de ce samedi 25 janvier 2020 porte la couleur de la vie politique de la Côte d'Ivoire. Les journaux locaux jettent un regard sur l'affaire Guillaume Soro et mettent également en lumière la récente sortie du général Apalo, commandant supérieur de la gendarmerie nationale.

Titrologie, la gendarmerie nationale met en garde avant la présidentielle

Le Matin, reste convaincu que "Bédié confirme une collusion entre le clergé et l'opposition ivoirienne. À propos de la plainte de Guillaume Soro contre Alassane Ouattara, le journal parle du "baroud d'honneur d'un "soldat perdu" ". Pour Le Nouveau Réveil, il est clair que l'Église catholique est "face à ses responsabilités historiques" en initiant une marche pour la paix le 15 février 2020. Le média proche du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) met en lumière le débat sur le franc CFA et l'Eco. Il nous rapporte une "lettre corsée" d'un prêtre sénégalais adressée à Alassane Ouattara. Pour Le Temps, au regard de la "corruption", de la "violation des règles démocratiques", on peut dire que "la Côte d'Ivoire est mal partie". Le confrère écrit aussi que la "SIFCA perd le monopole du contrôle technique dans le domaine du paiement de la vignette.


Dans sa titrologie, évoquant la marche annoncée par l'Église catholique, Le Patriote, parle d'une "marche suspecte des évêques catholiques". Ce journal proche du pouvoir laisse entendre qu'Alassane Ouattara est attendu à Sakassou le 1er février 2020 pour une visite d'Etat. Dans le colonnes de ce journal, le général de brigade Apalo Touré, commandant supérieur de la gendarmerie "fait des révélations" au sujet de la tentative de déstabiliation évoquée par les autorités ivoiriennes. Dans la même veine, L'Inter, nous fait savoir que le général met en garde ses hommes en ces termes : "la trahison a ses conséquences". Le journal indépendant accorde sa Une à Bédié qui assure que "le PDCI entend libérer le pays des soi-disant houphouëtistes". Soir Info, dévoile ce qu' "Interpol a décidé pour Soro Guillaume".