"Si l'opposition présente un mouton, mobilisons-nous à le voter" (Pro-Soro)

Mamadou Traoré, conseiller de Guillaume Soro a encore craché du feu contre Ouattara et le régime RHDP
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 25 mai 2020 à 20:43 | mis à jour le 25 mai 2020 à 20:43

Mamadou Traoré, fidèle lieutenant de Guillaume Soro, ne se donne plus aucune retenue pour fustiger les "écarts" du régime Ouattara. Dans le message ci-dessous qu'il adresse à la communauté musulmane de Côte d'Ivoire, notamment aux populations du nord, l'ancien DG de l'Institut national de formation sociale (INFS), exhorte ces derniers à tourner le dos aux ''manipulateurs'' du RHDP, qui sont ''pires que les ivoiritaires".

Mamadou Traoré (proche de Soro) crache du feu contre le régime Ouattara: "Ils ne sont pas mieux que les ivoiritaires"

Aujourd'hui, au lendemain de la fête de Ramadan, j'ai une pensée pieuse pour mes compagnons Soroistes incarcérés à cause de leur opinion. Bref, ce sont des prisonniers d'opinion puisque l'accusation de complicité de tentative de coup d'État qui avait été collée sur leur dos a été remplacée par une accusation de divulgation de fausses informations. Ils n'ont fait qu'assister à la conférence de presse tenue par Alain Lobognon le jour où l'avion de Guillaume Soro n'a pas pu atterrir en Côte d'Ivoire en provenance de Paris. Voici des pères de famille en prison depuis bientôt six mois loin de leurs familles. Voici des pères de famille qui ont eu pour seul tort d'être Soroistes. Voici des pères de famille, musulmans pour la plupart et en grande majorité, si on compte les membres de la sécurité de Guillaume Soro, qui ont fait le mois de Ramadan et la fête de Ramadan en prison loin de leurs familles.

Des pères de famille emprisonnés par des El Hadj et par des gens qui, lorsqu'ils étaient dans l'opposition, ont crié sur tous les toits que c'est parce qu'ils étaient musulmans et du Nord qu'on les traquait. Aujourd'hui, ce sont eux qui traquent leurs frères musulmans et fils du Nord et qui les empêchent de passer ce mois de pénitence et cette fête de la fin de la pénitence avec leurs familles. Si pendant la campagne des gens proches de ces gens qui ont emprisonné des frères musulmans et à 90% des fils du Nord vont au Nord musulman pour vendre leur candidat en brandissant le spectre de la traque des fils du Nord et des musulmans comme ils l'ont fait auparavant pour avoir des électeurs, refoulez les poliment et sans violence.

Dites leur de libérer d'abord, comme l'a fait cet imam au Nord, leurs frères du Nord et musulmans pour la plupart avant toute discussion. Dites leur que vous avez mûris et que personne ne pourra plus vous manipuler comme hier en brandissant ce spectre de l'ivoirité qui est, je le reconnais, une réalité. Mais que peut-on attendre des gens qui, hier ont combattu l'ivoirité et qui sont devenus aujourd'hui les chantres de ce concept immonde qui a été à la base de toutes les crises politiques de ce pays ?

Ces gens ne sont pas mieux que les ivoiritaires qu'ils ont combattus hier. Chers frères musulmans et fils du Nord, ne vous laissez plus manipuler par eux avec leurs discours relatifs à l'ivoirité. Ils sont pires aujourd'hui que ceux qu'ils ont désignés comme étant des ivoiritaires. Ne vous laissez donc plus manipuler. Car le seul argument qu'ils ont aujourd'hui pour mobiliser au Nord, leur base électorale puisque le Restaurant est devenu la Case, c'est de brandir le spectre de l'ivoirité après avoir échoué à améliorer les conditions de vie de nos populations du Nord. Ils nous ont trompés. Et la meilleure manière pour nous de les sanctionner, c'est de les chasser du pouvoir par les urnes en votant au maximum pour Guillaume Soro ou au pire des cas pour un allié à Guillaume Soro.


Si demain, l'opposition venait à présenter un mouton, mobilisons-nous à voter pour ce mouton afin qu'ils partent du pouvoir. Mais notre priorité, nous les Soroistes, devrait surtout être la défense de la candidature de notre mentor et la libération de nos compagnons prisonniers politiques. Chers Soroistes, voici dorénavant, à cinq mois des élections présidentielles, l'une de votre feuille de route. Que Dieu étende Sa Main protectrice sur notre leader, nos compagnons en prison et sur nous et qu'Il sanctionne ceux qui jouent constamment avec Lui. Je souhaite que nos amis du FPI qui ont leurs compagnons en prison fassent la même mobilisation que nous les Soroistes afin de les faire libérer.



Articles les plus lus
01
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Yodé et Siro répondent à Doumbia Major, Adjoumani et consorts
02
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
People: Ces photos de Carmen Sama qui ébranlent la toile