Bataille Mabri - RHDP dans le Tonkpi : Konaté Sidiki revient à la charge

Konaté Sidiki : « Mabri sait qu'il ne peut gagner cette élection présidentielle »

Konaté Sidiki en meeting pour le compte du RUDP à Sangouiné
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 17 juin 2020 à 09:40 | mis à jour le 17 juin 2020 à 09:41

Dans la lutte de positionnement à l'ouest, Konaté Sidiki ne laisse aucun répit à Albert Toikeusse Mabri. Le coordonnateur RHDP du Tonkpi, lors d'un meeting à Sangouiné, a affirmé que le président de l'UDPCI ne peut nullement gagner l'élection présidentielle à laquelle il « s'entête » à être candidat.

Konaté Sidiki : « Mabri sait qu'il ne peut gagner cette élection présidentielle »

La guerre est déclarée entre Albert Mabri Toikeusse et les cadres de la Coordination RHDP du Tonkpi récemment mise en place. En tournée dans l'ouest montagneux, le président de l'Union pour la démocratie et la paix en Côte d'Ivoire (UDPCI) et Sidiki Konaté, membre du parti au pouvoir, ne cessent de se lancer des piques à chacune de leurs prises de parole.

Le ministre de l'Artisanat, accusant son ancien collègue de l'Enseignement supérieur de tenir des propos tribalistes, avait lancé :

« Nous n’allons plus tolérer les langages xénophobes à l’Ouest. Que les candidats défendent leur programme plutôt que de tribaliser le débat politique. » La réplique de ce dernier s'est faite du tic au tac.

« Peut-être qu'il pense que tout le monde ici est idiot et qu'ils ne peuvent pas comprendre », a lancé Mabri, avant d'ajouter : « Ce n'est pas à ceux que tu dis ça, qu'il faut considérer comme des gens qui ne comprennent rien. Soit toi-même, tu fais exprès, soit toi, tu ne comprends rien. »

Adossé à Siki Blon Blaise, un autre cadre du parti présidentiel dans l'ouest montagneux, lors d'un meeting à Sangouiné, Sidiki Konaté est à nouveau revenu à la charge pour noyer les ambitions présidentielles du président de l'UDPCI :

« En réalité, ceux qui veulent que Mabri abandonne le RHDP pour être candidat ne l’aiment pas. Ce sont les mêmes qui l’ont poussé en 2016 à aller seul aux élections législatives et la suite on la connaît. Cela doit pouvoir servir de leçon et nous amener à rester soudés et solidaires dans cette région... »

Poursuivant, le Coordonnateur RHDP du Tonkpi exhorte le 2e vice-président du parti au pouvoir de se rallier à d'Amadou Gon Coulibaly, candidat du RHDP à la Présidentielle 2020.


« Je demande à mon frère Mabri de revenir à la maison. Sa place c’est au sein du Rhdp où il est membre fondateur et vice-président. Viens prendre ta place au RHDP. »

À moins de cinq mois de l'élection présidentielle de 2020, la tension est déjà à son comble entre les staffs des différents candidats à ce scrutin crucial.






Articles les plus lus