Obsèques de Gon à Korhogo: Ce que Ouattara a fait à son arrivée

Obsèques de Gon : Alassane Ouattara chez le chef de canton de Korhogo
Par K. Richard Kouassi
Publié le 17 juillet 2020 à 18:40 | mis à jour le 17 juillet 2020 à 19:18

C'est à Korhogo qu'Amadou Gon Coulibaly, décédé le mercredi 8 juillet 2020 à Abidjan, s'est définitivement couché auprès de ses ancêtres. Alassane Ouattara a effectué le déplacement dans cette ville du nord de la Côte d'Ivoire afin d'accompagner son "fils" à sa dernière demeure.

Obsèques de Gon : Alassane Ouattara chez le chef de canton de Korhogo

La mort soudaine d'Amadou Gon Coulibaly a choqué la Côte d'Ivoire. L'ancien Premier ministre ivoirien avait été évacué à Paris le 2 mai 2020. Il est resté sur les bords de la Seine durant deux mois avant de regagner Abidjan le 2 juillet. Son retour a suscité beaucoup d'espoir. Il faut noter qu'Alassane Ouattara avait porté son choix sur son chef de gouvernement pour porter la candidature du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) à la présidentielle du 31 octobre, après avoir renoncé à briguer un 3e mandat.

Le président ivoirien s'était engagé à passer le flambeau à la "jeune génération". "Je voudrais annoncer solennellement que j’ai décidé de ne pas être candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 et de transférer le pouvoir à une jeune génération", a-t-il déclaré début mars lors d'un congrès qui réunissait les députés et sénateurs à Yamoussoukro. Une semaine plus tard, le patron des houphouëtistes a officiellement choisi Amadou Gon Coulibaly pour lui succéder.

Mais à quatre mois de la présidentielle, le sort s'acharne sur Alassane Ouattara et les houphouëtistes. La mort a fauché Amadou Gon Coulibaly de manière brutale le mercredi 8 juillet 2020. Le mardi 14 juillet, un hommage de la Nation lui a été rendu au Palais de la présidence de la République. La famille politique du "Lion" a salué sa mémoire le lendemain en organisant une cérémonie d'hommage au Parc des sports de Treichville. Le cap a été mis dans l'après-midi sur Korhogo, la ville d'origine d'Amadou Gon Coulibaly.

À son arrivée, Alassane Ouattara s'est rendu au domicile du chef de canton de Korhogo afin de lui présenter ses civilités. "Dès mon arrivée à Korhogo, ce jeudi, je me suis rendu au domicile de la mère du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly pour lui réitérer mes sincères condoléances suite au décès de son fils. Toutes mes pensées l’accompagnent dans l’épreuve qu’elle traverse !", a écrit le président de la République sur son compte Twitter.


Amadou Gon Coulibaly est décédé à l'âge de 61 ans. Il était l'un des plus fidèles compagnons d'Alassane Ouattara.