Arrêté, l'artiste Skelly déféré après deux nuits passées en cellule

Arrêté, l'artiste Skelly déféré après deux nuits passées en cellule
Par Mael Espoir
Publié le 04 août 2020 à 17:07 | mis à jour le 04 août 2020 à 17:07

L’artiste Couper décaler, Skelly, arrêté par la police dimanche, n’a pas été remis en liberté contrairement aux rumeurs distillées sur la toile.

Skelly a de sérieux problèmes

C’est certainement la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Après s’être attaqué à plusieurs entreprises ivoiriennes telles que la Compagnie ivoirienne d’électricité (Cie) ou encore la Société de distribution d’eau de Côte d’Ivoire (Sodeci), l'artiste Skelly s'en est pris au chef de l'Etat, Alassane Ouattara. S’opposant à un éventuel troisième mandat, L’oiseau de Dieu qui s’est retranché depuis quelques mois à Bouaké, a tenu des propos injurieux à l’encontre du président Ouattara. ''Dites à monsieur (Ouattara) d’éviter le troisième ou le quatrième mandat. A 80 ans, tu dois chercher comment rentrer au Paradis. Le vieux, tu es un c.… et tu resteras un c...", a lancé Skelly.

Arrêté puis placé en détention au 1er Arrondissement de la ville de Bouaké, l'artiste avait été annoncé libre dans l’après-midi du lundi 3 août sur la toile, mais sa libération s'est confirmée fausse. Après une deuxième nuit passée en cellule, Skelly a été déféré dans la matinée de ce mardi 4 août devant les juridictions compétentes.

L’information qui s'est très rapidement répandue sur les réseaux sociaux, a suscité de nombreuses réactions. Pour certains internautes, le régime du président Alassane Ouattara devrait être un peu plus indulgent en relâchant l’artiste.

‘’Laissez le gars en paix s’il vous plait. On a vu ici des députés dire des propos plus graves que ça et rien ne s'est passé; des gens pointés du doigt par des enquêtes mais toujours rien, et c'est sur notre artiste Skelly vous allez vous muscler‘’, a commenté un internaute pendant que d'autres estiment que Skelly ne récolte que ce qu’il a semé.


‘’Ça l'a loupé. Qu’on aime Ado ou pas, n'empêche qu'il reste le président de tout un pays. Il se prend pour qui à la fin? Qu'il aille se reposer un peu en prison. Ça servira de leçon aux autres. On peut ne pas être d'accord avec le pouvoir en place mais cela ne donne aucunement le droit d'insulter le président ainsi sur les réseaux sociaux‘’, a dénoncé un autre internaute.




Articles les plus lus