À Abidjan, l’artiste Shan'L: "J'attends un garçon capable de me draguer"

À Abidjan, l’artiste Shan'L:
Par Mael Espoir
Publié le 27 novembre 2020 à 08:20 | mis à jour le 27 novembre 2020 à 08:20

A peine arrivée à Abidjan, la belle, talentueuse et célèbre chanteuse gabonaise Shan'L met la pression sur les abidjanais. Elle refuse donc d'être déçue par les Ivoiriens.

Shan'L: ''Abidjanais, depuis que je suis là, même pas un vrai garçon capable de me draguer''

Après avoir loué les mérites des maîtresses à travers son titre intitulé ''Tchizabengue'' qui a connu un succès phénoménal à travers le monde, la chanteuse gabonaise Shan'L n'entend plus jouer les seconds rôles.

Elle veut désormais un homme à elle seule. A cet effet, elle a dévoilé, le 6 novembre dernier, une nouvelle chanson intitulée ''Où est le mariage'', faite en featuring avec Fally Ipupa.

Une chanson déjà très appréciée par les mélomanes puisque le clip vidéo a cumulé en moins de deux semaines, plus de 2 millions de vues sur YouTube. Cependant, La Kinda n'entend pas dormir sur ses lauriers.

Elle est arrivée, mercredi 25 novembre à Abidjan, afin de promouvoir davantage sa nouvelle production musicale. Elle a été chaleureusement accueillie par la belle Josey et le groupe 2boys, comme l'a témoigné une vidéo publiée sur sa page Facebook jeudi matin.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Shan'L adore le peuple ivoirien et espère retourner à Libreville avec son prince charmant. ''Moment de joie et de détente avec ma sœur Josey et mes stars Les 2Boys'', a commenté la ravissante chanteuse gabonaise, avant d'ajouter: ''BABI, Côte d'Ivoire, pays d'amour, le pur, le vrai... Avec des gens sincères. Je vais sûrement trouver le mariage Ici''.


24 heures après son arrivée, la belle Shan'L met déjà la pression sur les abidjanais. ''Chers Abidjanais, depuis que je suis là, même pas un vrai garçon capable de changer ma vie. Un vrai garçon capable de me draguer. Un vrai garçon glorieux et juteux. Je vous aime beaucoup, ne me décevez pas. J'attends'', a-t-elle posté sur Facebook.






Articles les plus lus