Libération des 8 instituteurs stagiaires arrêtés à Yamoussoukro

Meurtre de l' adjudant Sanogo Seydou : Les 8 instituteurs stagiaires arrêtés, libérés
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 27 novembre 2020 à 19:14 | mis à jour le 27 novembre 2020 à 19:15

Les huit instituteurs stagiaires arrêtés dans le village de Bonzi, dans le cadre de l’affaire du meurtre de l'Adjudant Sanogo Seydou, ont été libérés jeudi, a-t-on appris de sources concordantes.

Meurtre de l'adjudant Sanogo: Les 8 instituteurs stagiaires arrêtés, libérés

L’arrestation de 8 élèves maitres en formation au CAFOP supérieur de Yamoussoukro, dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de l’adjudant Sanogo Seydou, survenu durant la période électorale sur l’axe Yamoussoukro-Bouaflé, connait un dénouement heureux.

Selon le Mouvement ivoirien pour la Défense des Droits des Instituteurs (MIDD), Bakayoko Daouda (Epp Bonzi1) ; Djatchi Gnabro Thierry (EPP Bonzi 2) ; Gnarou Cyrille (EPP Bonzi 1) ; Koffi Serges Patrick (EPP Yamoussoukro Energie) ; Touré Yoregnouman Fidèle (EPP Bonzi 2) ; Amala Léandre (EPP Bonzi 2) ; Soro Kanifou (EPP Bonzi 2) ; N’Dri Junior (EPP Bonzi2) ont été libérés et pourront reprendre les cours dans les prochains jours.


Leurs arrestations avaient suscité des mécontentements au sein des syndicats des enseignants du primaire public, menaçant d'entrer en grève dès le lundi 30 novembre prochain, si leurs collègues n'étaient pas libérés cette semaine. Sur les ordres du Procureur Richard Adou, 98 personnes dont 08 instituteurs stagiaires, avaient été interpellés pour être entendus dans l’affaire de l'Adjudant Sanogo Seydou dont le corps sans vie a été retrouvé inhumé sur l'axe Bouaflé - Yamoussoukro.






Articles les plus lus