L'étrange message de Debordo Leekunfa dans l'affaire Yodé et Siro

L'étrange message de Debordo Leekunfa dans l'affaire Yodé et Siro
Par Mael Espoir
Publié le 03 décembre 2020 à 18:50 | mis à jour le 03 décembre 2020 à 18:50

L’artiste Couper décaler, Debordo Leekunfa, s’est également prononcé sur l’affaire Yodé et Siro, présentement à la Une de l’actualité en Côte d’Ivoire.

Debordo Leekunfa: ‘’Ne confondons pas attiser les tensions et la liberté d’expression‘’

Lors d’un spectacle qui a eu lieu le week-end dernier à Yopougon, les artistes zouglou, Yodé et Siro, ont tenu des propos virulents à l’encontre du président Alassane Ouattara et du procureur de la République Adou Richard.

‘’Troisième mandat, le président ne respecte pas la loi; le procureur lui-même n’est plus procureur. Il est procureur d’un seul camp. C’est quel pays ça là ?", Allez dire au procureur Adou Richard, allez lui dire qu’un mort, c’est un mort. On ne passe pas son temps à chercher les petits Baoulés dans les villages pendant que des gens sont ici avec des machettes et ils sont bien identifiés‘’, a dénoncé Siro. Convoqués mercredi au Commandement supérieur de la Gendarmerie, Yodé et Siro y ont passé la nuit et ont été transféré ce jeudi devant le procureur de la République.


Cette situation a suscité les réactions de plusieurs autres artistes. Debordo Leekunfa n’est pas resté en marge de cette vague de réactions. ‘’Je dis non et non. Dites pas n’importe quoi ! Que la lucidité gagne nos cœurs ! Que la lucidité touche nos politiques ! Que la lucidité soit que émotions ! (...) J’ose croire que nous sommes un pays démocratique, alors... Que ce vent de démocratie à caractère dictatorial et revanchard quitte nos cœurs et nos politiques...‘’, a écrit l’ex meilleur ami de feu Dj Arafat, sur les réseaux sociaux. ‘’La liberté d’expression est une belle et puissante valeur mais ne confondons pas attiser les tensions et la liberté d’expression‘’, a-t-il ajouté.






Articles les plus lus