Petit Denis débarque au palais et crache ses vérités au procureur

Petit Denis débarque au palais et crache ses vérités au procureur
Par Mael Espoir
Publié le 03 décembre 2020 à 17:55 | mis à jour le 03 décembre 2020 à 17:55

Le chanteur zouglou, Petit Denis, s’est rendu ce jeudi au palais de Justice du Plateau afin d’apporter son soutien à Yodé et Siro.

Petit Denis: ‘’Si les artistes disent certaines vérités et qu’on doit les emprisonner, mais où va le pays ?‘’

Après avoir sévèrement tancé le régime du président Alassane Ouattara dans leur titre ‘’On dit quoi‘’, extrait de leur tout dernier album dénommé "Héritage", les chanteurs Yodé et Siro sont une fois de plus revenus à la charge le dimanche dernier lors d’un spectacle à Yopougon. Se prononçant sur les manifestations meurtrières qui ont émaillé l'élection présidentielle du 31 octobre 2020, Siro a lancé des piques au président Alassane Ouattara et au procureur Adou Richard.

‘’Troisième mandat, le président ne respecte pas la loi; le procureur lui-même n’est plus procureur. Il est procureur d’un seul camp. C’est quel pays ça là ?", Allez dire au procureur Adou Richard, allez lui dire qu’un mort, c’est un mort. On ne passe pas son temps à chercher les petits Baoulés dans les villages pendant que des gens sont ici avec des machettes et ils sont bien identifiés‘’, a chanté Siro, sous forme d'improvisation.

Convoqués, mercredi, à la Gendarmerie nationale, Yodé et Siro ont été placés en garde à vue afin d’être présentés devant le procureur ce jeudi. Cependant force est de constater que les chanteurs zouglou reçoivent le soutien de plusieurs autres artistes dont Petit Denis, qui s’est même rendu ce jeudi au tribunal du Plateau. Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, l’on aperçoit un Petit Denis très remonté qui n’est pas passé par quatre chemins pour cracher ses vérités au pouvoir.


‘’…Il y a des reggaemen qui ont chanté ‘’Mal élu, président voleur, très mal élu, président voyou’’; ils ne sont pas au trou… Il y a des choses que les gens pensent, mais qu’ils ne peuvent pas dire. Le recours à qui ? Aux artistes … Mais si les artistes disent certaines vérités et qu’on doit les emprisonner, mais où va le pays?‘’ s'est interrogé Denco.






Articles les plus lus