PDCI-RDA: Profond malaise entre Djédjé Mady et Henri Konan Bédié

Djédjé Mady-Henri Konan Bédié : Le mal est profond !
Par K. Richard Kouassi
Publié le 19 janvier 2021 à 11:46 | mis à jour le 19 janvier 2021 à 12:12

À moins de deux mois des élections législatives, Alphonse Djédjé Mady vient de tourner le dos à son parti politique, le PDCI (Parti démocratique de Côte d'Ivoire). Ancien secrétaire général de la plus vieille formation politique du pays et député sortant de Saïoua (centre-ouest), il a pris la lourde décision de se présenter en tant que candidat indépendant aux législatives du 6 mars 2021.

Législatives : Djédjé Mady lâche le PDCI et part en indépendant

C'est le lundi 18 janvier 2021 qu'Alphonse Djédjé Mady s'est rendu au siège de la Commission électorale indépendante (CEI) pour le dépôt de sa candidature aux prochaines législatives prévues pour le 6 mars 2021. "J'ai déposé ma candidature pour la circonscription de Nahio-Saïoua et j'ai déposé en tant qu'indépendant", a informé l'ancien secrétaire général du Parti démocratique de Côte d'Ivoire. Conscient que son audace aura forcément des conséquences sur sa carrière politique, l'ex-président du directoire du RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix) a ajouté : "Pour le reste, concernant mon parti, on verra ça plus tard."

La position adoptée par l'actuel député de Saïoua montre à quel point les relations entre lui et Henri Konan Bédié demeurent tendues. Mais cela remonte à quelques années en arrière. En effet, en 2013, Alphonse Djédjé Mady a commis le péché de défier l'ancien chef de l'Etat en annonçant sa candidature à la présidence du PDCI lors du 12e congrès ordinaire.


"Je vous annonce ma volonté de me mettre à la disposition de mon parti et de la Côte d'Ivoire. Je suis candidat à la présidence du PDCI-RDA", avait-il lâché. L'ancien ministre de la Santé ne partageait pas la vision de Bédié de ne pas présenter un candidat à la présidentielle de 2015. Des années plus tard, Djédjé Mady, qui n'a pas pu obtenir le fauteuil d'Henri Konan Bédié, se fait discret et reste loin des activités du parti fondé par feu Félix Houphouët-Boigny en 1946. Après avoir occupé le poste de secrétaire général du PDCI pendant 11 ans, il semble déterminé à emprunter un nouveau chemin.






Articles les plus lus