Bilan du mois de janvier 2021 : Le GSPM signale 22 décès

Le GSPM en pleine intervention
Par K. Richard Kouassi
Publié le 04 February 2021 à 11:37 | mis à jour le 04 February 2021 à 12:22

Dans son rapport du mois de janvier 2021, le Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM) révèle que pour ce seul mois, 22 décès ont été observés avec plus de 80 % dans des accidents de la circulation.

Ce que révèle le rapport du GSPM pour le mois de janvier 2021

En moyenne journalière, les éléments du Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM) ont réalisé 81 interventions. Ce qui donne 2 527 interventions pour le mois de janvier 2021. Le rapport de ce premier mois de l'année montre que "comparativement au mois de janvier 2020 où 2 119 interventions ont été faites, une hausse de 18,53 % a été constatée".

À la lecture du rapport, on apprend que 2 322 ont été transportées durant ce mois de janvier quand 410 ont refusé de se faire évacuer. Le GSPM fait remarquer que 22 décès ont été constatés. Il ne faut pas oublier que 84,68 % des victimes sont dus à des accidents de la circulation.

"Les compagnies d’Abidjan avec respectivement 931 pour la 1ère compagnie (Indenié), 557 pour la 4e compagnie (Yopougon) et 366 pour la 2e compagnie (Zone 4) réalisent les plus grands nombres d’interventions", poursuit le rapport qui laisse entendre également qu'à l'intérieur du pays, la compagnie de Bouaké arrive en tête avec 241 sorties, suivie de la 6e compagnie de Korhogo (179 interventions), de la 5e compagnie de Yamoussoukro (111 interventions) puis du détachement de Bingerville (100 interventions) et enfin la compagnie de N'zianouan (42 interventions).

Le GSPM ajoute aussi qu'au niveau des évacuations, 10,77 % des victimes ont été adressées au CHR de Korhogo, 10,42 % au CHU de Bouaké, 8,05% au CHU de Treichville, 6,03 % au CHU de Cocody, 5,81% au CHR de Yakro et 5,25 % à l’Hôpital militaire d’Abidjan.

Selon le bilan du GSPM, les accidents de circulation demeurent les principales causes des interventions des sapeurs pompiers, avec 64 % des sorties. La seconde place revient aux transports des malades (10,49 %), ensuite les feux (8,19 %). Toutefois, les soldats du feu déplorent 15 fausses alertes pour le mois de janvier.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus