Marcory: Aby Raoul et le PDCI redoutent un "braquage électoral"

Législatives-Marcoy: Les suppléants d' Aby Raoul et Heilms François
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 08 March 2021 à 07:28 | mis à jour le 08 March 2021 à 07:28

Les candidats Aby Raoul et Heilms François redoutent un braquage électoral au niveau de la circonscription électorale de Marcory. A en croire les suppléants de ces deux têtes de liste du PDCI-RDA (parti d’ Henri Konan Bédié), le RHDP, avec la complicité de l'organe électoral, tenterait de les priver d'une victoire déjà acquise.

"Le RHDP veut nous voler notre victoire dans la circonscription de Marcory" (suppléant Aby Raoul et Heilms François)

Quelque chose de pas clair se déroule au siège local de la Commission électorale indépendante (CEI) de Marcory, dans le sud d’Abidjan.

Selon les suppléants des candidats du PDCI-RDA, en l’occurrence Raoul Aby et Heilms François, l’organe électoral se préparerait à proclamer des résultats autres que ceux contenus dans les procès verbaux sortis des urnes au soir du 6 mars 2021.

« Selon les compilations des procès-verbaux en notre possession, nous avons une large victoire. Le candidat du RHDP vient en deuxième position. Avec tout ce qui se passe, nous pensons réellement qu'un brigandage est en train d'être organisé. Oui, le RHDP veut nous voler notre victoire dans la circonscription de Marcory», a dénoncé Éric Afféni, suppléant du candidat Heilms François, lors d'une conférence de presse animée, dimanche à Abidjan.

« Conscient que nous étions largement favoris, nous nous sommes réunis à notre QG pour attendre la proclamation de la CEI. Nous nous sommes rendus compte que les résultats avaient été changés. Nous condamnons avec la dernière énergie cette manière de fonctionner qui est pour nous, plateforme de l'opposition ivoirienne, antidémocratique », a-t-il déploré.

Éric Afféni a confié que les résultats en leur possession, donnent clairement vainqueurs le Parti démocratique de Côte d’Ivoire et ses candidats avec 9 308 voix contre 7 799 pour les candidats Cissé Tiémoko et Monney Georges, représentant le RHDP du président Alassane Ouattara.

« Les PV que nous avons certifiés sont présents. Ces PV sont conformes avec ceux détenus par les autres candidats. Alors si les résultats sont autres que ceux contenus dans les PV, alors il y a problème », s’est pour sa part inquiété Marcel N’DRI.

Le suppléant du candidat Aby Raoul informe que des actions juridiques et réglementaires ont d’ores et déjà été engagées pour contrer l’éventuelle forfaiture qui se prépare.

« Nous interpellons toute la communauté nationale et internationale pour que toute la lumière soit faite sur cette affaire. Nous avons déjà saisi nos avocats et nous comptons sur la CEI pour proclamer les vrais résultats du vote à Marcory», a-t-il interpellé.

Et d’appeler au calme et à la sérénité les militants et sympathisants de l’opposition, très remontés par la situation qui prévaut actuellement dans la commune.

Des cas similaires sont également dénoncés dans plusieurs autres communes d’Abidjan, notamment à Yopougon, Port-bouët.

À Agboville, la candidate du PDCI-EDS, proche de Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié, dénonce également de graves irrégularités après la victoire proclamée d'Adama Bictogo, directeur exécutif du RHDP.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus