Nigeria : Quatre pays en guerre contre Boko Haram

Offensive contre Boko Haram

Une coalition de quatre pays a décidé d’en découdre avec la secte islamiste Boko Haram.Les forces armées du Nigeria, du Tchad, du Cameroun et du Niger ont lancé mercredi 03 janvier une vaste offensive militaire contre les deux factions de la milice terroriste.

L’opération « Deep punch » lancée contre les deux factions de Boko Haram

C’est dans le cadre d’une force régionale mise en place en 2015 que le Nigéria, le Cameroun le Tchad et le Niger, ont lancé l’opération dénommée « Deep punch » pour combattre les deux factions du groupe djihadiste qui sévit dans la région Nord-est du Nigéria. Cette opération, selon le porte-parole de l’armée nigériane Sani Usman, vise également à neutraliser les deux chefs de ce mouvement terroriste, Abubakar Shekau retranché dans la forêt de Sambisa et Mamman Nur qui a pris ses quartiers dans la région du lac Tchad.

L’opération porte ses fruits, poursuit M. Usman. Elle a permis de tuer une dizaine de combattants de la secte et plus de cent autres faits prisonnier. Malheureusement, il déplore neuf blessés et la mort de quatre soldats de la coalition qui ont perdu la vie dans un attentat à la voiture piégée.

Par ailleurs, il a indiqué que Mamman Nur, le chef d’une des factions de Boko Haram a été blessé et une de ses femmes tuées lors d’un raid aérien de l’aviation nigériane.

Le groupe islamiste Boko Haram sévit depuis 2009 dans le nord-est du Nigeria. Il a fait 20.000 morts et un peu plus de 2,6 millions de déplacés.