CMR: Kamto et d’autres candidats soupçonnés d’avoir reçu 2.7miliards

Maurice Kamto
Par Yacouba Bamba
Publié le 26 juin 2018 à 12:38 | mis à jour le 26 juin 2018 à 12:38

Maurice Kamto et plusieurs candidats de l’opposition camerounaise du Mouvement pour la renaissance (MCR) du Cameroun sont soupçonnés par des journaux d’avoir reçu la somme de 2,7 milliards par l’ambassadeur des Etats Unis.

Maurice Kamto et des candidats de l'opposition soutenu par l'ambassadeur des USA.

Maurice Kamto du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MCR) ,Akere Muna investis par le FPD et Joshua Osih du principal parti de l’opposition Social Democratic Front (SDF) sont tous accusés par 5 journaux d’avoir reçu la somme 2,7 milliards de l'ambassadeur Peter Henry Barlerin.

Selon ces journaux, l’ambassadeur américain compte financer la campagne présidentielle qui se deroulera du 14 septembre et du 14 octobre 2018 de ces 3 trois différents candidats au Camroun.

Désigné, à l’issue de la 2e convention du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), M. Kamto a invité les candidats de l’opposition dont Joshua Osih, le représentant du parti politique Social democratic front (SDF, principal parti de l’opposition), à se joindre à lui afin d’"organiser ensemble le redressement du pays."

L’ex-ministre délégué de la Justice, professeur d'université et avocat a été désigné candidat de son parti, par les délégués réunis en congrès de vendredi à dimanche, au palais des congrès de Yaoundé avec "811 voix et 13 bulletins nuls."

"Notre peuple est demandeur de cette mutualisation essentielle des forces pour imposer un repos politique bien mérité" au président Paul Biya, au pouvoir depuis 35 ans, a-t-il indiqué.

Maurice Kamto, déterminé à remporter les élections présidentielles d'octobre

Maurice Kamto a déclaré avoir "entrepris, en vain, plusieurs démarches formelles par des moyens laissant traces pour tenter de discuter avec Bello Bouba Maigari", le président de l'Union nationale pour la démocratie et le progrès (UNDP).

Poursuivant, M. Kamto s’est dit déterminé à "mener" le Mouvement pour la renaissance du Congo à la victoire au cours du scrutin présidentiel invitant les Camerounais y compris les "frustrés du Rassemblement démocratique du peuple (RDPC) à "saisir" sa main tendue.



Articles les plus lus