Football: Il est "temps pour le Cameroun de retrouver le prestige de sa fédération" (Antoine Bell)

Joseph-Antoine Bell

Joseph-Antoine Bell, l'ancien gardien de l'Olympique de Marseille, candidat à la présidence de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT), a estimé dimanche, à Yaoundé, qu’il était "temps pour le Cameroun de retrouver le prestige de sa fédération", après des années de crise, lors d’une conférence de presse.

Antoine Bell,candidat à la présidence de la FECAFOOT

"Après toutes ces années de palabres, il est temps que le Cameroun puisse retrouver le prestige de sa fédération", a déclaré M. Bell, en présence d'anciens coéquipiers dont Roger Milla.

L’ancien international (1976-1994), a présenté son programme qui s’articule autour de 11 points, dont le développement de la discipline, la modernisation de l’administration de la FECAFOOT dans le cadre d’une gouvernance améliorée, arrimée aux meilleures pratiques internationales en la matière."

Un comité de normalisation a été créé le 22 juillet 2014, après que la Fédération internationale de football association (FIFA) a dénoncé l’ingérence du gouvernement camerounais dans la gestion du football local.

L’ancien comité exécutif a été dissout le 23 août 2017 après la destitution de son président Tombi A Roko Sidiki. La FIFA ayant décidé d’appliquer le verdict de la Chambre de Conciliation et d’Arbitrage du Comité Olympique et Sportif du Cameroun.

Le 08 septembre 2017, la FIFA a nommé cinq personnes au sein du comité de normalisation avec pour mission le toilettage des textes et l’organisation des élections pour mettre fin à la crise qui secoue la Fecafoot depuis 2015.

"Ressaisissons-nous pour redorer notre blason", a souhaité l’ex-gardien, soutenant que "le monde entier se moque" du Cameroun.

Vainqueur de la Coupe d’Afrique des nations en 1984 et 1988 avec l'équipe du Cameroun, Antoine Bell qui a reçu plusieurs distinctions a évolué à Olympique de Marseille (1985-1988), Sporting Toulon Var (1988-1989), FC Girondins de Bordeaux (1989-1991) et puis à l’AS Saint-Étienne où il termine sa carrière à l'âge de 40 ans.

L’Assemblée générale élective de la Fécafoot est prévue le 29 novembre", selon le président de la commission chargée de la révision des textes de la fédération, Pr. Adolphe Minkoa She, précisant que "les collèges électoraux seront constitués des représentants de clubs pour ce qui est des ligues départementales. Concernant les ligues régionales, il s’agira des représentants des clubs ainsi que de ceux des ligues affiliées."