Côte d’Ivoire: l’installation de Sylvestre Emmou à la mairie de Port-Bouët annulée

Sylvestre Emmou

Prévue mercredi, la passation de charge entre l’ancien maire de la commune de Port-Bouët (Sud d'Abidjan) et la nouvelle équipe conduite par Sylvestre Emmou déclaré élu après les élections partielles du 16 décembre passé aurait été annulé, et pour cause "un recours qu’aurait déposé" le candidat déclaré perdant, le ministre ivoirien du Tourisme Siandou Fofana, a-t-on appris.

Sylvestre Emmou déclaré élu par la CEI

Au lendemain des élections partielles qui concernaient huit localités (dont les résultats avaient été annulés par la Cour suprême) dont Port-Bouët, la Commission électorale indépendante (CEI) nationale a déclaré le candidat du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-allié au pouvoir) vainqueur avec 17.256 voix 62,55% des suffrages exprimés.

M. Emmou était face au candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, mouvance présidentielle) Siandou Fofana qui s’en est sorti avec 9.274 voix soit 33,61%

A l’issue du scrutin du 13 octobre, les deux candidats avaient réclamé la victoire. Siandou Fofana avaient été déclaré vainqueur par l’une des deux Commissions électorales locales de la commune car l’autre n’ayant pas pu consolider ces résultats à cause "de la disparition des urnes de la zones".

Un contentieux engagé avait aboutir à l’annulation des votes par la Cour suprême.

Le PDCI et le RHDP sont dans une guerre ouverte depuis que le président du plus vieux parti de Côte d’Ivoire,Henri Konan Bédié a décidé de sortir de cette coalition qui sera bientôt un seul et unique parti politique.