RDC: Le malaise de Félix Tshisekedi qui a failli gâché son investiture

Investiture du Président Félix Tshisekedi

L'investiture de Félix Tshisekedi a bel et bien eu lieu ce jeudi 24 janvier 2019 dans un Palais de la Nation bondé de monde. Mais lors de son discours, le nouveau président congolais a été pris d'un malaise qui a créé une frayeur au sein de l'assemblée.

Félix Tshisekedi, un état de santé à toutes épreuves ?

De mémoire de Congolais, il n'y avait jamais eu de cérémonie de passation de pouvoir entre un président sortant et le nouvel élu. C'est pourtant à cette merveilleuse scène qu'il a été donné d'assister, ce jeudi, entre Joseph Kabila et Félix Tshisekedi. Proclamé vainqueur du scrutin du 30 décembre dernier, le fils de l'ancien opposant historique congolais, Etienne Tshisekedi, a effectivement prêté serment en sa qualité de cinquième Président de la République démocratique du Congo (RDC) au Palais de la Nation, lieu où la cérémonie d'investiture s'est déroulée.

Cependant, lors de son adresse au peuple congolais visiblement acquis à sa cause, le Président Tshisekedi a été soudainement pris d'un malaise, l'obligeant à interrompre son discours pendant environ une quinzaine de minutes. Les secours qui ont aussitôt accouru, l'ont débarrassé de son écharpe d'élu, de sa veste, de sa chemise, ainsi que de son gilet par balle. Ce qui a permis au successeur de Kabila de reprendre son souffle.

A en croire des sources bien introduites, le malaise du président serait dû à son gilet par balle qui était trop serré. Mais il y a eu plus de peur que de mal. Félix Tshisekedi s'est à nouveau tenu derrière le pupitre pour poursuivre son allocution.

« Comprenez mon émotion. La campagne de pauvres, la préparation, les émotions endurées ont eu raison de ma personne humaine. J’ai connu un moment de faiblesse et je m’en excuse. Maintenant que la force et l’énergie qui ont été toujours les miennes sont revenues, nous pouvons continuer », a-t-il lancé à l'égard de ses compatriotes pour les rassurer de sa bonne santé.