Côte d’Ivoire : Soro délègue ses pouvoirs de président de l’Assemblée nationale

Guillaume Soro indisponible penddant une bonne période

Le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro, a signé vendredi une note déléguant ses pouvoirs au vice-président Privat Oulla pour diriger l’institution jusqu’au “20 février en raison de (son) absence’’ du pays.

Près d'un mois d'absence, Guillaume Soro confie ses responsabilités à Oulla

“Je soussigné Soro Kigbafori Guillaume, Président de l’Assemblée nationale, donne par la présente l’ordre à Monsieur Oulla Guéladet Ephrem Privat, vice-président de l’Assemblée nationale, d’assurer la présidence des réunions du bureau et la direction des services sur la période allant de ce jour au 20 février 2019 en raison de mon absence’’, a écrit M. Soro, dans la note.

Le président de l’Assemblée nationale ne dévoile ni sa destination ni les raisons de son absence, dans la note signée par lui-même.

Son absence met ainsi fin au suspense et supputations sur sa participation au congrès constitutif du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP unifié) qui s’est ouvert vendredi pour s’achever samedi.

Sommé de clarifier sa position vis-à-vis du futur parti unifié RHDP, sur lequel il a déjà émis des réserves, Guillaume Soro n’avait jusque-là pas confirmé sa participation ou non à ce congrès.

Dans son édition du 4 janvier, le journal “Générations Nouvelles’’, quotidien proche du président de l'Assemblée nationale, avait déjà laissé entrevoir que ce dernier aurait décidé de ne pas s’y rendre. “Congrès constitutif du RHDP : Soro dit non à Ouattara’’, titrait ainsi le journal.