Côte d’Ivoire: Charles Blé Goudé, son vibrant hommage à ses avocats

Charles Blé Goudé et ses avocats
Par Gary SLM
Publié le 06 mars 2019 à 12:05 | mis à jour le 06 mars 2019 à 12:05

Dans son procès à la CPI, Charles Blé Goudé était entouré d’une équipe de défense qui a crânement défendu ses intérêts. L’ancien ministre du Président Laurent Gbagbo a adressé ce matin un hommage appuyé à toute son équipe dirigée lors du procès par Me Alexander Knoops.

L’hommage de Charles Blé Goudé à ses défenseurs

Charles Blé Goudé est un homme certes acquitté, mais pas totalement libre. Depuis sa sortie des murs de la prison de scheveningen, il est soumis à une liberté conditionnelle qui encadre ses faits et gestes. Mais l’essentiel qui est son acquittement ayant été acquis, le politicien ivoirien n’a pas manqué de reconnaissance envers ces femmes et hommes qui ont porté son combat pour sa libération devant les juges de la CPI.

C’est justement à ce collège d’hommes de droit que le dernier ministre de la Jeunesse, de l'Emploi et de la Formation professionnelle du régime de l’ex-Président Gbagbo, du 7 décembre 2010 au 11 avril 2011, a dressé ses reconnaissances ce mercredi.

« Plus que des avocats, vous avez été une famille pour moi durant ma vie carcérale. Vous avez rétabli mon honneur et ma dignité face au monde entier. Grâce à vous, je suis acquitté, innocenté et blanchi. Cette journée, je vous la dédie. MERCI ! », a posté le patron du COJEP (Congrès panafricain des jeunes patriotes), un parti politique d’opposition en Côte d’Ivoire.

Dernièrement, deux destinations auraient été proposées par le greffe de la CPI à Charles Blé Goudé qui est toujours dans un hôtel à La Haye. Ce sont le Portugal et l'Argentine qui auraient été disposés à accueillir le leader patriotique ivoirien sur leur sol pour la durée de sa liberté conditionnelle. L'ancien patron de la FESCI aurait purement et simplement décliné ces deux destinations où il n'a pas beaucoup de ses proches.


Son ancien codétenu le Président Laurent Gbagbo, également acquitté, mais tout aussi en conditionnelle, est lui sur le sol belge le temps pour la CPI de rendre un jugement définitif en ce qui concerne leur procès pour lequel ils ont été acquittés.