Développement des infrastructures : Abidjan accueille porteurs de projets et investisseurs, en juillet prochain

Le développement des infrastructures en Afrique sera débattu lors de ces assises
Par Parfait Dagri
Publié le 13 avril 2019 à 10:00 | mis à jour le 13 avril 2019 à 13:02

Adresser la problématique du développement des infrastructures sur le continent, tel est l’objectif de la rencontre qui réunira à Abidjan investisseurs et porteurs de projets.

Le développement des infrastructures au centre des échanges

Le Sofitel Abidjan hôtel Ivoire abritera du 8 au 12 juillet 2019 la 2e édition de l’université d’été des professionnels de la gestion des projets de développement autour du thème : Les nouveaux mécanismes de financement et de gouvernance des projets d’infrastructures et d’équipements en Afrique ».

Initiée par le Réseau africain des professionnels de la gestion des projets de développement (Rapgp), la rencontre, à en croire Adama Bamba, président dudit réseau, vise à réunir les acteurs impliqués dans le développement des projets d’infrastructures et plus particulièrement les aspects liés au financement et à la gouvernance.

Cette rencontre est initiée dans l'optique d’échanger les bonnes pratiques en la matière, mais également de mettre en place des partenariats entre porteurs de projets et investisseurs pour faciliter le développement des infrastructures sur le continent.

« Cette édition sera à la fois un cadre de partage d’expériences en matière de conception, de mobilisation de ressources et d’exécution des projets d’infrastructures de grande ampleur et un forum de mise en relation d’affaires entre porteurs de projets et investisseurs privés et institutionnels », a expliqué M. Bamba.

Initiatives existantes

Sur le choix de la thématique 2019, il a expliqué qu’elle répond à la volonté du réseau de contribuer à la résolution de la problématique du développement des infrastructures sur le continent. Lesquels font face à des difficultés liées au financement, à la gouvernance, à la bonne qualité des équipements.

Aussi, ces 5 jours d’échanges seront mis à profit par les différentes parties de présenter pour les unes, les opportunités de développer leurs infrastructures et pour les autres de s’instruire sur les initiatives en cours, notamment pour le financement des projets.

Il s'agit notamment du fonds 50 pour l’Afrique de la Banque africaine de développement, le mécanisme mondial de financement des infrastructures de la Banque mondiale le Fonds fiduciaire Ue-Afrique pour les infrastructures pour l’institutionnel mais également les initiatives privés.



Les commentaires
Prochainement disponible...
Articles les plus lus
03
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Maria Mobil d’Ariel Sheney à Abidjan: Tout sur son séjour