France : il y a 2 ans, Emmanuel Macron devenait président

Emmanuel Macron célèbre sa deuxième année à l'Elysée

Emmanuel Macron a été élu président de la République de France le 7 mai 2017 au second tour. Le représentant de la République En marche ! a obtenu avec 66,1 % des suffrages (520 753 704 voix) contre 33,90 % pour Marine Lepen (10 643 937 voix). Deux ans après, le successeur de François Hollande mène la barque tant bien que mal.

Emmanuel Macron, deux ans à l' Elysée

À seulement 39 ans, Emmanuel Macron a été porté à la tête de la France après avoir battu Marine Lepen au second tour de la présidentielle. Ce 7 mai 2017, la République française venait de connaître son plus jeune président, après Charles-Louis-Napoléon Bonaparte ou Napoléon III, qui a dirigé l' Etat français à 40 ans en 1848.

L' élection d' Emmanuel Macron a sonné comme la naissance d' une nouvelle classe de jeunes politiciens aux dents longues. Né le 21 décembre 1977 à Amiens, l' actuel président français a fait ses armes avant d' élire domicile à l'Elysée. Du mouvement des citoyens, aux côtés de Jean-Pierre Chevènement au Parti socialiste (PS), l' homme d'Etat français s'est forgé une carrure de politicien.

Le 15 mai 2012, François Hollande remporte les élections présidentielles en France. Le tout nouveau chef d' Etat nomme Emmanuel Macron au poste de secrétaire général adjoint de l'Elysée. Il demeure au cabinet du président jusqu' au 10 juin 2014. Selon certaines informations, le collaborateur de François Hollande part déçu, car il aurait souhaité intégrer le premier gouvernement d' Emmanuel Valls.

Emmanuel Macron est nommé ministre de l' Économie, de l' Industrie et du Numérique dans le second gouvernement d' Emmanuel Valls, le 26 août 2014. Le 30 août 2016, il démissionne et se consacre dorénavant à En marche. En novembre 2016, Macron annonce sa candidature à la présidentielle devant se tenir un an plus tard. "Je suis candidat à la présidence de la République parce que je crois que nous pouvons réussir, que la France peut réussir", avait-il annoncé. Il précisait que l'enjeu pour lui n'était pas "de rassembler la gauche ou la droite, mais de rassembler les Français".

Deux ans après son arrivée au pouvoir, Emmanuel Macron est face à la dure réalité de la gouvernance. Depuis octobre 2018, le président français est confronté à la crise des gilets jaunes, un mouvement de confrontation dénonçant l' augmentation de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE). Au moment où il célèbre le second anniversaire de son élection, Macron traîne cette crise comme un boulet.

Il peut toutefois se réjouir de la baisse du taux de chômage (8,8 % en 2019 contre 9,5 % en 2017) et de la croissance qui tend à se stabiliser (de 1,1 % en 2016, on est passé à 1,6 % en 2019).