Cameroun : Crise anglophone, le soutien de Vladimir Poutine à Biya

le soutien de Vladimir Poutine à Biya

Les relations russo-camerounaises sont au beau fixe. En témoigne le courrier que le Président Vladimir Poutine a adressé à son homologue camerounais, Paul Biya, pour le féliciter à l'occasion de la célébration de la fête de la réunification du Cameroun.

Le courrier de Vladimir Poutine à Paul Biya qui en dit long

Le Cameroun traverse une crise sans précédent ces dernières années. Des populations de la partie anglophone (nord-ouest et sud-ouest) veulent faire sécession et proclamer la république de l'Ambazonie. Le Président Paul Biya, garant de l'unité nationale et de l'intégrité du territoire a posé une fin de non-recevoir à ces sécessionniste. Un conflit armé dénommé crise anglophone, s'est donc ouverte entre la partie francophone et celle anglophone du Cameroun.

Le président camerounais, qui entame son septième mandat consécutif à la tête du pays, s'active donc pour trouver une solution appropriée à cette crise, ayant déjà causé plusieurs victimes de part et d'autre.

A la faveur de la commémoration du passage de l'Etat fédéral à l'Etat unitaire, le 20 mai prochain, le Président Vladimir Poutine adresse un courrier à son homologue camerounais pour le féliciter de cette célébration.

Dans la missive adressée au chef de l'Etat camerounais, le Président Poutine a déclaré : « Je suis sûr que les relations d’amitié traditionnelles russo-camerounaises continueront de se développer pour le bien de nos peuples et dans l’intérêt du renforcement de la sécurité et de la stabilité sur le continent africain. »

Notons que le peuple camerounais s'est prononcé par voie référendaire, le 20 mai 1972, en faveur de la réunification du Cameroun, par 3 177 846 oui contre 176 non et 1 612 bulletins nuls, soit 98,10% de suffrages exprimés.