Gabon : Le pouvoir d' Ali Bongo menacé par les femmes ?

Au Gabon, les femmes en colère contre Ali Bongo
Par K. Richard Kouassi
Publié le 18 juin 2019 à 21:03 | mis à jour le 18 juin 2019 à 21:03

Au Gabon, le remaniement ministériel du lundi 10 juin 2019 suscite la colère des Gabonaises. Et pour cause, le président Ali Bongo a supprimé le ministère de la Famille, de la Décennie de la femme et de l’Égalité.

Les femmes en colère au Gabon

Ali Bongo fait actuellement face à la colère des femmes de son pays. En effet, le chef d' État du Gabon, après avoir procédé à un remaniement ministériel le lundi 10 juin 2019, est confronté à une indignation de la gent féminine gabonaise. Surtout que le ministère de la Famille, de la Décennie de la femme et de l' Égalité n'existe plus. "C’est la poudre aux yeux qu’on nous met en nous donnant un ministre d’État et deux ministres. Et tout le reste, ce sont des ministres délégués", a laissé exploser Victoire Lasséni Duboze, présidente du Réseau panafricain des femmes pour la culture de la paix et le développement durable.

Rappelons qu'au Gabon, le président avait promis accorder un quota de 30 % aux femmes au sein du gouvernement. Victoire Lasséni Duboze soutient que le fils d' Omar Bongo n'a pas tenu sa promesse, car les femmes représentent "à peine 20 %" de l'équipe gouvernementale.


"Ils ne vont pas dormir tranquilles parce qu’ils savent qu’il ne faut pas mettre en colère les femmes. Nous voulons qu’ils soient humbles pour comprendre que nous ne sommes pas là en rébellion, nous ne sommes pas là en menace. Nous sommes là pour leur rappeler pourquoi ce département ministériel existe", a menacé la présidente du Réseau panafricain des femmes pour la culture de la paix et le développement durable dont les propos sont repris par Radio France internationale (RFI). Elle a aussi appelé les dirigeants gabonais à avoir de "l’humilité pour se rendre compte qu’ils se sont trompés et qu’ils remettent en place le ministère de la décennie de la Femme".



Facebook
Twitter
email
Whatsapp