Aka Maxime (RDR) crache sur Ouattara: "Il a trahi Djeni Kobenan"

Aka Maxime, cadre du RDR est très remonté contre la gouvernance Ouattara
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 20 juin 2019 à 10:00 | mis à jour le 20 juin 2019 à 10:00

Cadre du défunt Rassemblement des républicains (RDR), Edoukou Aka Maxime, candidat malheureux aux récentes élections locales d’octobre 2018 à Port-Bouët a ouvertement critiqué le « rattrapage ethnique » érigé en mode de gouvernance depuis l’accession du régime Ouattara au pouvoir d’Etat.

Les vives critiques d’Aka Maxime (RDR) contre le président Ouattara

Candidat malheureux aux récentes élections locales dans la commune balnéaire de Port-Bouët, Edoukou Aka Maxime ne partage plus la même vision politique que le chef de l’Etat Alassane Ouattara.

Sans langue de bois, ce cadre du RDR, qui a refusé d’embarquer dans le navire RHDP a, en plus des récurrentes « trahisons » du régime en place, vivement dénoncé dans une interview accordée au confrère le Pays 225, le « rattrapage ethnique» érigé en mode de gestion par le régime en place depuis l'accession du président Ouattara à la magistrature suprême.

« J’ai décidé de rester très digne dans les arcanes du RDR », soutiendra-t-il. Avant d’estimer que le président du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), s’est détourné de la ligne directive du parti à la case. « (…) Ce qui est en train de se faire ne rentre pas dans la vision de ce que le RDR avait indiqué. Mieux, nous nous sentons trahi par Ouattara », a-t-il dénoncé au nom de la majorité silencieuse du parti à la case.

Non sans indiquer que le président Ouattara a également « trahi » tous ceux qui l’on accompagné dans sa marche vers l’exécutif. « Il (Ndrl Alassane Ouattara) a trahi les militants du RDR, il a trahi Djeni Kobenan et enfin il a trahi nos alliés. Nous ne sommes pas en phase et chacun assume sa position», a-t-il dénoncé.

Autre tare du régime en place que l’ex-secretaire communal du RDR de Port-Bouët, ne manquera pas de dénoncer, « C’est le rattrapage ethnique », qu’il dit être le jeu favori du régime en place.«Aujourd’hui, tout le monde en parle. Le rattrapage ethnique est devenu le jeu favori du RDR et de Ouattara », a-t-il craché.



Articles les plus lus
03
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Décès d'Arafat Dj: Tata Nahomi menacée par des "Chinois"