Bagarre avec Safarel Obiang : Arafat dj explique tout

Arafat dj justifie ses nombreuses bagarres
Par Mael Espoir
Publié le 22 juin 2019 à 18:00 | mis à jour le 22 juin 2019 à 18:00

Arafat dj n’en fini pas avec les bagarres. Après la violente dispute avec Debordo Leekunfa le mois dernier, Arafat dj a eu des prises de bec avec les membres du groupe KIff no beat le jeudi 14 juin, avant de s’en prendre ce vendredi 21 juin à Safarel Obiang. Arafat dj étant une célébrité, ses bagarres sont toujours médiatisées et finissent par susciter le courroux des mélomanes du Couper décaler.

Arafat dj justifie ses nombreuses bagarres

Sévèrement critiqué pour ses incessantes bagarres, Arafat dj affirme toujours être celui à qui l’on vient chercher des histoires. Dans une vidéo publiée sur sa page facebook, Arafat dj a affirmé que son éducation ‘’d’enfant de rue’’ ne lui permet pas de rester silencieux lorsqu’il reçoit des provocations. "Je ne suis pas comme ça, la rue ne m’a pas élevé ainsi, je suis un rouchi (enfant de rue) ‘’, a expliqué l’auteur du moto moto avant de s’étaler longuement sur les deux dernières bagarres dans lesquelles il était impliqué.

Le boss de la Yorogang a d’abord parlé de la bagarre contre les Kiff no beat au Yolo Discothèque à Cocody. Arafat dj a avoué que c’est son homme de main, Ali le Code, qui a interpellé en premier Elow’n Kiff no beat pour lui faire des remontrances relativement au clash interposé entre le jeune rappeur et son boss. ‘’Pendant ce temps, sa femme vient lui demander de quitter devant mon garde du corps. Ali lui a donc donné un violent coup, et ses éléments se sont ensuite ruer sur Ali, et comme je ne pouvais pas regarder mon ami se faire tabasser, alors je suis rentré dans la bagarre’’, a indiqué Arafat dj avant d’ajouter que c’est le Molare qui s’est interposé pour calmer les tensions. Chose qu’il n’a d’ailleurs pas apprécié. ‘’Molare et moi, nous ne nous adressons pas la parole, et donc il vient me calmer pourquoi ‘’, s’est interrogé Arafat dj.



En ce qui concerne la bagarre entre Ali le code et les gardes du corps de Safarel Obiang, Arafat dj a affirmé qu’elle a eu lieu au haut niveau discothèque où il était le parrain artistique d’un anniversaire. A cet effet, il ne souhaitait en aucun cas voir la présence d’un artiste sur les lieux. ‘’Mes fans étaient venus pour me voir. Et à la base, je ne voulais pas voir un autre artiste là bas’’, a déclaré Arafat dj qui dit avoir été surpris de voir dans le bar Safarel Obiang et ses deux gardes du corps. ’’Ils sont venus là pour me chercher des palabres et j’avais déjà capté…et après on m’appelle pour la coupure du gâteau, le petit c...(Safarel), était juste à coté de moi. Pendant que je retournais à ma place, son garde du corps me marche sur le pieds. Je lui demande alors des explications, il a voulu répliquer et automatiquement mes gardes du corps sont tombés sur lui. Les propriétaires du bar m’ont demandé de m’asseoir et ils ont demandé au ‘’ petit c...’’ et ses gardes du corps de sortir’’, a ajouté Arafat dj tout affirmant que la bagarre entre ses hommes de main et ceux de Safarel s’est poursuivie hors du bar. "Quand on m’a informé de cela, je suis sorti pour voir ce qui se passait, et c’est ainsi que mon garde de corps me dit qu’il a été piqué et j’ai aperçu le garde du corps de Safarel à sang. Il a été copieusement tabassé ‘’, a affirmé Arafat dj qui dit avoir porté plainte contre les hommes de main de Safarel. Sacré Arafat !!!




Articles les plus lus
04
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Davido accusé d'avoir tué 3 de ses amis pour un rituel