Safarel Obiang a échappé à une agression d'Arafat dj

Safarel Obiang et Arafat dj ne se parlent plus
Par Mael Espoir
Publié le 09 juillet 2019 à 20:11 | mis à jour le 09 juillet 2019 à 20:11

Quelques semaines après la bagarre qui a eclaté entre les hommes de main de Safarel Obiang et ceux d'Arafat dj, le manager de Safarel, Rita Manadja a donné sa version des faits.

Le manager de Safarel Obiang revèle: "Arafat dj a sorti une arme à feu''

Jusque là resté silencieux, le clan de Safarel Obiang a enfin donné sa version des faits sur la bagarre qui a eclaté entre les hommes de mains de l'auteur du Tchin Tchin, et ceux d'Arafat dj il y a quelques semaines dans une boite de nuit à Cocody. Le manager général de Safarel Obiang, Rita manadja, a d'abord révélé au micro de vibe radio que la personne visée lors de cette violente bagarre était son artiste.

« Dans la bagarre qui a opposé la sécurité de Dj Arafat à celle de Safarel, la personne qui était visée ce jour là était en fait Safarel », a-t-elle déclaré avant de revenir sur les faits. « Tout est parti d’une provocation au “Haut Niveau”. Il était 4 heures du matin, les gens de la garde d’Arafat ont tout fait pour provoquer les éléments de Safarel. Ils ont réussi ce qu’ils recherchaient, la bagarre », a expliqué Rita Manadja qui a egalement été nomminée au Primud 2019 dans la catégorie meilleur manager d'artistes.

Poursuivant, le manager de Safarel Obiang a ajouté qu'Arafat a même sorti une arme à feu dans le but d'intimider le clan adverse. « Quand la bagarre a éclaté, dans la confusion, Arafat a sorti son arme. On a compris que ça devenait sérieux. Son élément Ali Le Code à moto en ce moment là, est tombé. Il n’a pas été agressé par la sécurité de Safarel comme le font croire des gens. Il a juste fait un accident, c’est tout. On a tout fait pour mettre à l’abri notre artiste... », a-t-elle confié.


Par ailleurs, Rita Manadja a exhorté le boss de la Yorogang à avoir un peu plus de respect à l'endroit de Safarel Obiang. « Arafat, c’est quelqu’un qu’on a toujours respecté, et qu’on respecte encore. Mais qu’il apprenne à nous respecter aussi. On ne va pas tout le temps donner du respect à quelqu’un et en retour recevoir ce qui nous est servi. Aujourd’hui Safarel a décidé d’être dans son coin. Nous, on n’est pas dans les clashs, encore moins les bagarres. Qu’on nous laisse en paix faire notre musique. Aujourd'hui, notre artiste est égérie de plusieurs marques et idole de plusieurs enfants. Il a donc une image à préserver. Les palabres, les clashs, franchement, on n’a pas le temps pour ça », a-t-elle laissé entendre à Arafat dj.