Il faudra payer plus cher pour s’offrir un iPhone, les raisons

La faute à la guerre entre Washington et Pékin, les responsables de la marque à la pomme seront contraints d'augmenter les prix de leurs appareils.

Apple aussi inquiété par les mesures de Donald Trump
Par Ange Atangana
Publié le 04 août 2019 à 15:54 | mis à jour le 04 août 2019 à 15:54

Apple va également faire les frais de la guerre commerciale actuelle entre les Etats-Unis et la Chine. Le gouvernement américain compte imposer de nouvelles taxes.

Après Huawei et Samsung, Apple aussi victime des sanctions de Donald Trump.

Les sanctions américaines contre la Chine continuent d’avoir des effets néfastes. Cette fois, c’est le géant américain Apple qui va en faire les frais, tout comme ses concurrents Samsung et Huawei. L’entreprise chinoise est déjà interdite sur le territoire américain car accusée d'espionnage.

S’agissant du géant de l’électronique américain, il devra se conformer à la nouvelle taxe de 10% imposée par Donald Trump concernant les appareils provenant de l’Empire du milieu. Apple tient en effet quelques usines en Chine où sont fabriqués des iPhone et autres accessoires de la marque à la pomme. Du coup, les responsables de l’entreprise risquent répercuter cette taxe sur le tarif de vente final de ses produits. La taxe introduite par le président américain sera appliquée dès le 1er septembre.

« La taxe proposée couvre tous les produits principaux d’Apple, y compris l’iPhone, l’iPad, le Mac, les AirPods et l’AppleTV, ainsi que les pièces et batteries utilisées pour réparer les appareils aux États-Unis. Les taxes proposées couvrent aussi les accessoires que Apple fabrique pour ces appareils, comme les moniteurs et les claviers », s'est plaint Apple auprès du représentant du commerce américain, Robert Lighthizer.


Avec des tarifs revus à la hausse, les ventes d’iPhone risquent encore de chuter. Même s’il reste le troisième vendeur mondial de smartphones, Apple a encore connu une baisse de ses ventes au premier semestre de cette année. Malgré les sanctions de Donald Trump, Huawei devance de loin son rival américain.