Obsèques d' Arafat: Indésirable, Le Molare menace de saisir la justice

"Beaucoup de choses seront éclaircies après le deuil"

Les fans d' Arafat en veulent à Le Molare
Par K. Richard Kouassi
Publié le 22 août 2019 à 11:47 | mis à jour le 22 août 2019 à 12:20

Dès l'annonce de l'accident qui a emporté Arafat DJ, Le Molare s'est immédiatement mis au four et moulin et n'a pas hésité à voler au secours du Yorobo. Malheureusement, le fils de Tina Glamour et de feu Houon Pierre n'a pu survivre de ses blessures. Choqués par la disparition tragique de leur président, les fans de Daishikan, surnommés "les Chinois", ont montré leur hostilité à Soumahoro Moriféré.

Les fans d' Arafat acculent Le Molare

La mort d' Arafat le lundi 12 août 2019 a créé un choc dans la grande famille des "Chinois" qui ont toujours démontré leur amour à Yorobo. Les vagues d'hommages se sont succédé. Hommes politiques et acteurs du showbiz ont marqué un arrêt pour avoir une pensée pour Arafat. Mais les fans de l'artiste disparu ne veulent pas de tous les hommages. Pour les "Chinois", toutes les personnes qui n'étaient pas en odeur de sainteté avec le "Zeus d' Afrique", n'ont pas le droit de lui rendre hommage, encore moins participer à l'organisation de ses obsèques.

On le sait, Arafat et Le Molare n'ont pas toujours été sur la même longueur d'onde. Houon Ange Didier a ouvertement exprimé sa colère contre l'ex-membre de la Jet Set, à travers des vidéos diffusées sur les réseaux. Des informations avaient fait état de ce que le "boss du couper décaler" devrait coordonner le comité chargé d'organiser les obsèques d' Arafat. Il n'en fallait pas plus pour faire entrer les "Chinois" dans une colère noire. Finalement, Le Molare a pris la décision de se retirer de l'organisation. Qu'à cela ne tienne, mais il faisait toujours l'objet de vives critiques de la part des amoureux d' Influenmento.

Selon une nouvelle qui s'est répandue cette semaine, Le Molare aurait été bastonné par Olo Kpatcha, l'un des proches d' Arafat. Excédé, l'ex-compagnon de feu Douk Saga s'est fait menaçant. "Aucune bagarre entre olo et moi. Fausse info et ça ne risque pas d'arriver. Déjà au risque de me répéter, il y a Facebook et la vraie vie. Et ne pas confondre mon silence à de la faiblesse. A la prochaine diffamation ou fausse information, des plaintes seront déposées et les mesures seront prises. Je pense que vous avez besoin d'exemples pour certains. De toutes façons, beaucoup de choses seront éclaircies après le deuil. Bonne nuit", a-t-il prévenu sur sa page Facebook.



Articles les plus lus