Gestion des dépenses publiques: Ce que prépare le Ministre Moussa Sanogo

Le ministre Moussa Sanogo, a présidé l'atelier de validation de la banque de donnée des prix de référence
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 30 octobre 2019 à 18:27 | mis à jour le 30 octobre 2019 à 18:27

Moussa Sanogo, ministre auprès du Premier ministre chargé du budget et du portefeuille de l’Etat, a présidé, mardi 29 octobre 2019 à Grand-Bassam, l’ouverture de l’atelier de validation de la banque de données des prix de référence.

Gestion des dépenses publiques: Des experts ivoiriens en conclave à Grand Bassam, les instructions du ministre Moussa Sanogo

Prévu du 29 au 31 octobre 2019, l’atelier de validation de la banque de données des prix de référence, vise à la mise en place d’une banque de données fiable afin d’avoir une dépense publique efficace. Ce mardi 29 octobre 2019, le ministre Moussa Sanogo qui présidait l’ouverture de ces assises, a, à l’occasion, expliqué que cet atelier se veut un cadre de réflexion dont les résultats serviront de repère pour l’ensemble de l’administration publique. L'objectif étant d'assurer "une bonne maîtrise de l’évolution des coûts et l’établissement d’un budget prévisionnel basé sur des données fiables".

Cet atelier est donc une opportunité pour le système public ivoirien en ce sens qu’il donnera lieu à des échanges fructueux sur les voies et moyens à l’Etat d'assurer la rationalisation des achats effectués.

«La banque de données des prix de référence, est un document qui permet de retracer les prix par domaine d'activité. En particulier pour ce qui concerne les fournitures, les équipements les travaux et prestations de services », fera-t-il savoir. Quant au prix de référence, le ministre ivoirien expliquera qu’il doit être considéré comme une information qui éclaire l’acheteur public dans son choix.

« Les résultats attendus de l'exploitation de la banque de données des prix de référence sont de renforcer l'efficacité de la dépense publique et d'offrir à l'acheteur public une gamme de produits diversifiés avec leurs caractéristiques techniques et leurs prix», a-t-il signifié.

75 participants du secteur de la commande publique prennent part à cet atelier, notamment le ministère de la Construction et de l'Urbanisme et le Bureau national d'études techniques et de développement (BNETD). Aux participants, le ministre auprès du Premier ministre chargé du budget et du portefeuille de l'État a demandé de se pencher sur les prix des biens, les travaux et les prestations couramment utilisés par l'administration.


Un comité de suivi de l'atelier qui aura pour but de faire adopter le texte devant instituer la banque de données des prix de référence et de veiller à son utilisation par l'ensemble des acteurs des finances publiques, sera mis en place à l'issue des travaux.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp