Congés anticipés: "Le bâton et la carotte" des policiers devant les élèves

Congés anticipés, la police met les élèves sous pression

Des policiers en pleine  concertation avec des élèves contre les congés anticipés
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 26 novembre 2019 à 12:00 | mis à jour le 26 novembre 2019 à 12:03

Les congés de Noël approchent à grands pas avec leur corolaire de congés anticipés décrétés par les élèves. Pour mettre fin à cet autre fléau qui mine le secteur éducatif, les autorités policières ont décidé de prendre le taureau par les cornes.

Congés anticipés, la police met les élèves sous pression

Outre les actions de Kandia Camara, Ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle, et de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire (FESCI) en vue de sensibiliser les élèves contre les congés anticipés, le mal est toujours persistant. Certains élèves, en manque d'inspiration, ont cette manie de vider leurs camarades des classes bien avant la date fixée pour les congés. Après la phase de sensibilisation de ces perturbateurs, l'heure est désormais à la répression.

C'est ainsi que le Commissaire de police du 19e Arrondissement de Yopougon - Toits rouges, et certains de ses éléments se sont rendus, ce lundi 25 novembre 2019, au Collège Saint-François sur le phénomène des conges anticipés. Cette action de la police aux côtés des autorités du secteur éducatif a été publiée sur la page Facebook officielle de la Police nationale de Côte d'Ivoire.

Communiqué de la police nationale à propos des congés anticipés

SENSIBILISATION DES ÉLÈVES DU COLLÈGE SAINT FRANÇOIS SUR LE PHÉNOMÈNE DES CONGÉS SCOLAIRES ANTICIPÉS .

Ce jour 25/11/2019, dans le cadre de la Police de proximité, le Commissaire de Police du 19e arrondissement a profité de la cérémonie hebdomadaire de salut aux couleurs du collège Saint François de Yopougon Camp militaire pour sensibiliser les élèves dudit établissement sur les dangers liés aux congés anticipés.


La cérémonie a débuté par l'hymne national et la montée des couleurs. Par la suite, il a expliqué aux élèves les nouvelles dispositions légales qui répriment les troubles dans les établissements scolaires. Par ailleurs, il a demandé aux élèves de respecter le chronogramme national établi pour les congés en vue de garantir leur avenir et pour leur réussite dans les études.