Guillaume Soro en danger : Le GPS se dresse contre Ouattara

Les partisans de Guillaume Soro hausse le ton contre Ouattara
Par K. Richard Kouassi
Publié le 26 décembre 2019 à 15:07 | mis à jour le 26 décembre 2019 à 18:44

Générations et peuples solidaires (GPS), mouvement politique fondé par Guillaume Soro, a réagi devant le mandat d'arrêt international lancé contre son leader. Dans un communiqué publié le mercredi 25 décembre 2019, le comité de crise de GPS a affiché son intention de se dresser "contre cette dictature sans précédent qui est en train de s'installer" en Côte d'Ivoire.

Guillaume Soro menacé, le GPS vole au secours de l'ex-PAN

La nouvelle est tombée le lundi 23 décembre 2019. Guillaume Soro, en rupture de ban avec le pouvoir d' Alassane Ouattara, depuis le 8 février 2019, est sous le coup d'un mandat d'arrêt international. Les autorités ivoiriennes accusent le député de Ferké (localité du nord de la Côte d'Ivoire) d'avoir tenté de déstabiliser la sureté de l'Etat, mais également d'avoir détourné les deniers publics.

Attendu à Abidjan par ses partisans dans la matinée du lundi, Guillaume Soro n'a pu regagner les bords de la lagune Ebrié comme annoncé. L'ancien président de l'Assemblée nationale en provenance de Paris a plutôt atterri au Ghana. Selon le patron des soroistes, l'avion qui le transportait aurait être l'objet d'un assaut.

En fin de compte, l'enfant de Kofiplé prend la direction de l'Europe , souligne Guillaume Soro. Et pour cause, "la terre africaine du Ghana de Nkrumah" lui est refusée "à la demande du président Ouattara".

Dans la foulée, des soroistes qui tentent de tenir une conférence de presse sont arrêtés. Selon les informations, ce sont quinze proches de Guillaume Soro qui sont actuellement aux mains de la justice ivoirienne. Face à cette situation, Générations et peuples solidaires est monté au créneau.

Ce mouvement proche de l'ex-chef rebelle attire "l'attention de toute la communauté nationale et internationale sur les violations flagrantes des droits de l'homme qui s'exercent en ce moment sur les militants et cadres de GPS".


Le GPS, tout en apportant son "soutien indéfectible" à tous ses membres actuellement emprisonnés annonce qu'il se dressera contre "cette dictature sans précédent qui est en train de s'installer dans notre beau pays". On lit dans le communiqué que Générations et peuples solidaires appelle ses "militants au calme afin de donner une chance à une décrispation de l'atmosphère politique".