Emma Dobré explique sa mystérieuse rencontre avec Kerozen Dj

Par Mael Espoir | Publié le 07 mars 2020 à 10:49 | mis à jour le 07 mars 2020 à 10:49

La jeune et belle productrice ivoirienne, Emma Dobré, dans une intervew accordée à Afrique-sur7.fr, est revenue sur son aventure avec l'artiste Couper décaler, Kerozen Dj.

Emma Dobré: ''Kerozen et moi, c'est une longue histoire"

La belle productrice ivoirienne Emma Dobré a accordé une interview à Afrique-sur7.fr, au cours de laquelle elle explique les circonstances dans lesquelles elle a rencontré l'artiste Kerozen et pourquoi elle est si proche de ce dernier.

''Dans le temps, on coupait la tête des enfants et Kerozen a été le premier artiste à faire une vidéo. Et la vidéo m'a touchée. Je lui ai envoyé un message à deux reprises mais il n'a pas répondu...C'est la troisième fois qu'il a répondu; et c'est à partir de là que tout a commencé'', a affirmé Emma Dobré.

Puis d'ajouter: ''Kerozen vivait en Suisse, et moi en France. Il avait perdu son emploi et c'etait un peu compliqué pour lui...Chose bizarre, je ne savais pas que c'est lui qui chantait la danse de la moto. C'est après plusieurs de nos échanges que j'ai su... je lui ai donc fait la proposition de le produire mais il ne l'a pas prise au sérieux...Après, c'est lui qui est revenu à la charge'', a témoigné Emma Dobré, précisant que tous ces échanges avec Kerozen se sont faits uniquement par messages et par appels vidéos.

Poursuivant, la belle productice ivoirienne a précisé qu'il n'y a jamais eu de relations amoureuses entre elle et Yobo Constant Joel.

''Ce n'est pas parce que j'étais amoureuse de lui. Quand nous nous sommes connus, c'est un peu comme si on se connaissait, il y avait longtemps. Le courant est très vite passé. A cette époque, moi, je sortais avec un artiste que Kerozen connait très bien'', a ajouté Emma Dobré.

Elle a également révélé la raison pour laquelle elle est si attachée à L'enfant de Siporex. ''L'histoire de Kerozen, c'est un peu bizarre. J'avais un cousin de qui j'étais très proche; il était tout pour moi. Je partageais tout avec lui. Je m'occupais de lui mais malheureusement il est mort. C'est deux ou trois mois après sa mort que j'ai connu Kerozen. C'est comme si Dieu m'avait ramené mon cousin parce que ce que je partageais avec mon cousin, c'est ce que je partage avec Kerozen'', a confié la patronne du label Emma Dobré Prod.