Coronavirus, confinement à l’INJS: Voici la vraie position de Max Gradel

Max Gradel
Par Mael Espoir
Publié le 25 mars 2020 à 20:42 | mis à jour le 25 mars 2020 à 20:42

L'international ivoirien Max Gradel, ayant décidé de rentrer en Côte d'Ivoire, en raison de l'épidémie de Coronavirus qui sévit en France, est au centre d'une vive polémique qui enflamme les réseaux sociaux depuis quelques jours.

Coronavirus : Ce qui se passe avec l'international Max Gradel

L’international ivoirien Max Gradel est au coeur d'une polémique qui alimente la toile depuis plusieurs jours. En effet, après que plusieurs cas positifs de Coronavirus ont été détectés en Côte d’Ivoire, les autorités ivoiriennes ont décidé que toutes les personnes qui fouleraient le sol de l'aéroport international Félix Houphouët-Boigny, soient immédiatement mises en quarantaine pour un délai de 14 jours.

C'est ainsi que plusieurs passagers d’un avion Air France arrivé à Abidjan dans la nuit du 17 mars dernier, ont été conduits à l'INJS par les autorités policières afin d'être placées en quarantaine.

Mais contre toute attente, l’ancien président de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Jacques Anouma, l’international ivoirien Max Gradel, l’épouse de l’artiste Zouglou Asalfo et les enfants de certains ministres ont regagné leurs domiciles.

L'information s'est répandue sur la toile suscitant une grosse colère des ivoiriens, et la réaction du capitaine de Toulouse était très attendue.

C'est dans cette attente qu'un message a été publié sur les réseaux sociaux comme étant la réaction de Max Gradel sur à ce scandale.

«Je suis retourné à l'INJS pour être mis en quarantaine comme le souhaitent les autorités de notre pays. Mon refus au départ était juste pour voir ma famille et elle se porte bien. Je demande pardon à la Nation Ivoirienne et à tous mes fans, car la maladie à Coronavirus est une affaire de tous», aurait affirmé Max Gradel selon certains médias ivoiriens.


Joint au téléphone ce mercredi 25 mars, un proche de Max Gradel a confié que le footballeur ne se reconnaît ni de prés ni de loin dans cette déclaration.

''Tout en assumant son confinement suite à la recommandation du gouvernement, il interpelle tout le monde à la retenue dans la divulgation de fausses informations et se réserve le droit d'ester en justice toute diffamation sur son compte. L'international (Gradel) est train de se préparer bien au contraire à soutenir par des dons ses frères et soeurs en souffrance face à cette pandémie. Il en appelle à la solidarité et à la tolérance de tous pour vaincre le Coronavirus", a-t-il plaidé.



Articles les plus lus
01
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Deuil: Le Révérend Makosso Camille frappé par un malheur
04