Coronavirus: Molaré crée la surprise en plein couvre-feu

Molaré crée la surprise en plein couvre-feu
Par Mael Espoir
Publié le 26 mars 2020 à 08:57 | mis à jour le 26 mars 2020 à 08:57

Le boss du Couper décaler, Soumahoro Mauriféré alias Molaré, a décidé de mettre des dortoirs à la disposition des enfants de la rue durant cette période de couvre-feu.

Coronavirus: Ce que Molaré veut faire pour les enfants de la rue

L'une des importantes mesures prises par le gouvernement ivoirien afin d'éviter la propagation du Coronavirus est l'instauration d'un couvre-feu de 21h à 5h.

Une situation face à laquelle la talentueuse artiste Nash avait affiché une grosse inquiétude pour les enfants de la rue. ''Une pensée pour mes fils dehors, les enfants de la rue. Si on pouvait les mettre dans des salles de classe ou dortoirs, sous des tentes aménagées pour la circonstance où des médecins, des personnes en charge des enfants pourront les suivre et où on pourra leur apporter des vivres car Corona, couvre-feu, la pluie, je me demande comment ils font ?", s'était-elle inquiétée.

Eh bien, l'ambassadrice de l'Unicef peut désormais dormir tranquille puisque Soumahoro Mauriféré plus connu sous le nom de Molaré a décidé de mettre des dortoirs à la disposition des enfants de la rue durant cette période de couvre-feu.

Cependant le commissaire général du Prix international des musiques urbaines et du Couper décaler (Primud), sollicite l'aide de certaines entreprises et des personnes de bonne volonté.

''Je pense à utiliser mes entrepôts pendant la période du couvre-feu pour héberger les enfants de la rue. Alors je recherche : une société qui va nettoyer et désinfecter mes entrepôts dans la zone de Cocody, une société de construction qui va nous construire une douche rapidement, les sociétés de vente de matelas qui pourraient m’en vendre à prix réduits svp, de draps aussi à prix réduits, une boulangerie qui pourrait nous offrir ou nous vendre du pain en matinée à un tarif adapté, des ventilateurs ( mais je peux compter sur mon partenaire NASCO qui est toujours partant pour aider", a écrit Molaré sur sa page Facebook.


Avant de poursuivre: "Je vais mettre à contribution aussi nos secouristes qui travaillent avec nous sur nos projets. Je demande au préfet d’Abidjan, 4 agents de sécurité publique. A tous mes amis et anonymes, si vous avez des vieux vêtements que vous pouvez les faire laver pour qu’on leur donne. Nous demandons de l’aide, mais nous paierons évidemment certaines prestations; on demande des tarifs abordables pour aider".