Coronavirus : Propositions concrètes de Guillaume Soro face à la crise

Guillaume Soro « Suspension pour 3 mois du paiement des loyers, factures... »

Guillaume Soro, président de GPS et candidat à la présidentielle 2020
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 01 avril 2020 à 09:30 | mis à jour le 01 avril 2020 à 12:27

Face à la ruine de la race humaine occasionnée par la pandémie à coronavirus, Guillaume Soro a ses solutions pour permettre aux populations ivoiriennes de survivre à cette crise sanitaire mondiale. L'ancien Président de l'Assemblée nationale propose au gouvernement dirigé par son désormais challenger à la Présidentielle de 2020, Amadou Gon Coulibaly, certaines mesures.

Guillaume Soro « Suspension pour 3 mois du paiement des loyers, factures... »

Guillaume Soro a fait un véritable plaidoyer en faveur des populations ivoiriennes frappées de plein fouët par les mesures imposées par le gouvernement dans la gestion de la crise sanitaire du Covid-19.

Pour le Président de Générations et peuples solidaires (GPS), le gouvernement ivoirien peut prendre des mesures sociales, à l'instar d'autres pays de la sous-région, pour soutenir ses compatriotes qui sont fragiles économiquement. Le Parlementaire a cité entre autres :

− Suspension du paiement des charges sociales des PME et des très petites entreprises pendant 3 mois ;

− Mise en place d’un moratoire pour le remboursement des crédits bancaires au profit des entreprises ;

− Suspension pour 3 mois du paiement des loyers, des factures d'eau et d'électricité afférents aux locaux professionnels ;

− Renonciation aux pénalités financières et aux suspensions de services en cas de non-paiement de ces factures, au bénéfice des très petites entreprises ;

− Report à 3 mois des factures échues pour les entreprises en difficulté ;

− Négociation avec les syndicats pour obtenir un accord dérogatoire sur le droit du travail pour les entreprises en difficulté réelle, afin d’éviter les mises en chômage et maintenir un niveau de rémunération, même en cas de non activité ;

− Exonération de droits et taxes sur tous les produits qui entrent dans le cadre de la lutte contre le COVID-19 (masques, gels hydro-alcooliques, gants, médicaments etc.) ;


− Report de la date de paiement de la vignette pour les véhicules de transport interurbains ;

− Suspension des impôts et taxes pendant trois (3) mois pour les agences de voyage, les bars et débits de boisson, les salles de spectacle et de concert, les centres de sports et loisirs…

Bien entendu, ces mesures peuvent être complétées par un ensemble de dispositifs complémentaires respectant la réglementation communautaire, au niveau de l’UEMOA.



Articles les plus lus
03
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Davido accusé d'avoir tué 3 de ses amis pour un rituel