An 1 du décès de Dj Arafat: Ce qui a été décidé pour Carmen Sama

An 1 du décès de Dj Arafat: Ce qui a été décidé pour Carmen Sama
Par Mael Espoir
Publié le 28 mai 2020 à 19:15 | mis à jour le 28 mai 2020 à 19:15

Quelques jours après la virée nocturne de Carmen Sama aux côtés d'Emma Lohoues, les membres de la Yorogang ont envoyé un message fort à la veuve de Dj Arafat.

''Nous qualifions clairement les dernières sorties de Carmen Sama sur internet de dérives''

Plus de 9 mois après le décès du roi du Couper-décaler, Ange Didier Houon alias Dj Arafat, sa veuve Carmen Sama et son ex copine, Emma Lohoues, sont devenues de bonnes amies. Ces deux célébrités ont récemment célébré leur nouvelle amitié autour de plusieurs bouteilles de champagne. Des vidéos de leur virée nocturne ont même été postées sur la toile. Des vidéos dans lesquelles l'on pouvait apercevoir la veuve du Beerus Sama en train de rouler son postérieur tout en se faisant tripoter par Emma Lohoues.

Une scène qui a suscité la colère de plusieurs internautes ainsi que de certains ex proches du Zeus d'Afrique qui ont fermement condamné le comportement de la belle Carmen Sama.

Quelques jours après cette grosse bourde de la mère de la petite Rafna, les fidèles lieutenants de Dj Arafat, réunis au sein de la Yorogang, sont à nouveau revenus sur cette affaire à travers un communiqué publié sur les réseaux sociaux.

"C'est avec consternation que nous avons assisté ces derniers jours à tout ce vacarme autour de la personne de Carmen Sama, la veuve de notre légende Dj Arafat... Nous qualifierons clairement ses dernières sorties sur internet de dérives. La voir festoyer autant et se trémousser comme elle l'a fait dans des vidéos diffusées pour le grand public, est totalement inadmissible. Après tout, quels que soient les changements de mentalité relatifs à la mondialisation, nous sommes AFRICAINS et nous avons des codes, des us et des coutumes. Nous lui avons fait part de notre ressentiment'', mentionne le communiqué.


Mais les membres de la Yorogang ont décidé d'oublier cette affaire, en pardonnant à Carmen Sama. ''Nous lui pardonnons ces écarts et l'incitons à plus de tact à l'avenir. Il en va de la mémoire de celui qui a été son époux, celui qui a été notre guide, celui dont la mort est telle une blessure qui ne cicatrisera jamais ! Bientôt, nous commémorons la première année de deuil de Dj Arafat et nous avons tous, besoin d'être forts, d'être ensemble pour honorer sa mémoire à la mesure de l'icône qu'il demeure", informe la Yorogang.