Après la CIE, Skelly s'en prend à la SODECI: "Bande de malhonnêtes"

Après la CIE, Skelly s'en prend à la SODECI:
Par Mael Espoir
Publié le 08 juillet 2020 à 09:00 | mis à jour le 08 juillet 2020 à 09:00

L'artiste Couper-décaler, Skelly, est très en colère contre la Société de distribution d'eau de Côte d'Ivoire (Sodeci). Voici les raisons.

Skelly crache ses vérités à la Sodeci

L'artiste Couper-décaler Skelly s'est attaqué à la Société de distribution d'eau de Côte d'Ivoire (Sodeci), dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux. Basé à Bouaké, il reproche à ladite compagnie de lui avoir envoyé une facture d'eau de 117 000 Fcfa alors qu'il vit seul dans sa maison. Il n'est pas passé par quatre chemins pour dire qu'il ne paiera pas cette facture.

''La SODECI, j’ai reçu votre facture d’eau. Je dois payer 117.000fcfa. Ce n'est pas pour faire un combat. Nous mêmes, on sait qu'il y a des combats qu'on ne peut pas gagner... Votre facture, je ne vais pas payer. Venez enlever votre compteur en même temps. Je suis seul et mince dans la maison. Moi seul je peux utiliser combien de litres d'eau. C'est Éléphant ou bien un génie. Bande de malhonnêtes, bande d'escros'', a martelé Skelly.

Avant d'ajouter: ''La maison que je loue actuellement, le propriétaire a eu l'intelligence de faire un puits. Combien de fois il y a eu coupure d'eau à Bouaké où je suis actuellement. On sait qu'il n'y avait plus d'eau à Bouaké parce que votre lac était vide... C'est l'eau de puits qu'on prend pour se laver... Moi je ne comprends pas pourquoi on peut nous faire payer de l'eau de lac, parce que c'est dans un lac que vous récupérez l'eau pour traiter. Vous ne pouvez même pas prendre l'eau de puits. Vous prenez l'eau de lac où les gens vont chier et faire des bêtises. C'est quel produit qui peut rendre cette eau propre? Venez prendre votre compteur. J'ai un puits chez moi'', a-t-il ajouté.

Il y a quelques années, Skelly avait déjà attaqué la Compagnie ivoirienne d'électricité (Cie) pour une facture estimée à plus de 100 000 fcfa. Il avait traité la compagnie de tous les noms d’oiseaux.


Au lendemain de sa sortie, il avait été reçu par les responsables de la Cie. Et en un coup de baguette magique, Skelly s'est rangé du côté de le Cie, affirmant qu'il s'agissait de l'une des entreprises les plus sérieuses en Côte d'Ivoire.