Guinée : Alpha Condé ferme son territoire aux ressortissants Schengen

Alpha Condé, le président guinéen
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 21 juillet 2020 à 19:14 | mis à jour le 21 juillet 2020 à 19:26

À cause de la pandémie à coronavirus qui a fait de nombreuses victimes à l'échelle planétaire, de nombreux États ont fermé leurs frontières aériennes, terrestres et/ou maritimes. L'espace Schengen a décidé d'ouvrir les siennes, mais en prenant soin de restreindre la liste des visiteurs. Alpha Condé, le président guinéen, a décidé d'appliquer la réciprocité en fermant également ses frontières aux ressortissants Schengen.

Ouverture des frontières, Alpha Condé applique la réciprocité à Schengen

Depuis le 1er juillet 2020, l'espace Schengen a rouvert ses frontières extérieures. Seulement 14 États sont cependant autorisés à offrir des dessertes dans l'espace européen. Le gouvernement guinéen, sous la houlette du Président Alpha Condé, a donc décidé d'emboîter le pas au Sénégal en appliquant la réciprocité.

C'est ainsi que le Commissariat principal de l'aéroport de Conakry/Gbessia informe « les passagers détenteurs de passeports Schengen ne seront pas admis à nos frontières quelques soient les pays de provenance ». Exception faite à ceux « détenteurs de cartes de séjour guinéen ».





Articles les plus lus
01
02
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Apparition troublante d'un sosie de DJ Arafat à Cocody
04