Titrologie : Revue de la presse ivoirienne du 25 juillet 2020

Titrologie, le RHDP cherche toujours son candidat
Par K. Richard Kouassi
Publié le 25 juillet 2020 à 08:04 | mis à jour le 25 juillet 2020 à 08:51

Samedi 25 juillet 2020, la titrologie ou revue de la presse ivoirienne est dominée par l'actualité politique, notamment la présidentielle du 31 octobre 2020. La presse ivoirienne revient également sur les obsèques de feu Seydou Elimane Diarra, l'ancien Premier ministre ivoirien qui a reçu les honneurs de la Nation.

Titrologie, le RHDP cherche toujours son candidat

"À moins de 100 jours de la présidentielle 2020, Alassane Ouattara seul contre tous", nous apprend Soir Info, dans sa parution du samedi 25 juillet. Dans les colonnes de ce journal indépendant, Kandia Camara avoue que le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) n'avait pas "prévu de plan B". Notre confrère nous livre les raisons pour lesquelles Henri Konan Bédié était absent aux obsèques d'Amadou Gon Couylibaly. Dans sa titrologie, le media révèle que dans le cadre des épreuves du baccalauréat session 2020, des erreurs ont été constatées sur les noms des candidats et d'autres ont même été omis.

Pour sa part, Le Matin, dénonce le "putsch juridico-politique raté de Bléou contre Ouattara", relativement au débat sur un probable 3e mandat de l'actuel président ivoirien. À quelques mois de la présidentielle 2020, soutient le journal proche du parti au pouvoir, "les chefs Wê choisissent Ouattara". Pendant ce temps, dans la région du Bélier, les populations demandent à Alassane Ouattara de faire violence sur lui-même et d'accepter d'être candidat. Le Nouveau Réveil, accorde sa Une aux conventions éclatées du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI). Le journal publie la liste revue et corrigée de tous les membres de la Convention. Par ailleurs, il s'intéresse à l'hommage de la Nation, rendu à Seydou Elimane Diarra avant son inhumation.


Fraternité Matin, met en lumière "ce que le gouvernement a concédé aux partis de l'opposition" dans la recomposition de la Commission électorale indépendante (CEI). Le Patriote, écrit que "les femmes du RHDP vont magnifier" Amadou Gon Coulibaly, dimanche.