2020: "L' âge du président Bédié est un atout pour nous les jeunes"

Ce qu'il dit de la fondation internationale HKB

Le Président Henri Konan Bédié est un homme compétant.
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 04 août 2020 à 16:34 | mis à jour le 04 août 2020 à 16:34

Kamagaté Brahima, secrétaire exécutif du PDCI-RDA chargé des jeunes, a commenté l'actualité interne de son parti et le plébiscite d' Henri Konan Bédié comme candidat du vieux parti au scrutin présidentiel du 31 octobre 2020. Henri Konan Bédié représente, pour lui, un homme de valeur dont l'âge est "un atout " pour la jeunesse ivoirienne. Dans l'interview ci-dessous, le délégué départemental de Mankono 2, salue également l'initiative de Dr Arsène Ouattara à travers la Fondation internationale Henri Konan Bédié qu'il a créée dans l'objectif de faire la promotion de la démarche politique de l'ancien chef de l'État ivoirien.

Kamagaté Brahima (proche de Bédié): "Le PDCI-RDA est le meilleur parti de Côte d’Ivoire"

Bonjour S.E pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Je suis Kamagaté Brahima, Secrétaire Exécutif du PDCI RDA chargé des jeunes, Délégué départemental de Mankono 2 et membre du Bureau politique.

S.E, l’actualité au sein de votre parti, c’est la convention qui vient de désigner le Président Henri Konan Bédié comme le candidat du PDCI RDA, à la présidentielle d’octobre 2020. Qu’est-ce que cela vous inspire ?

L’élection du Président Henri Konan Bédié comme candidat du PDCI-RDA à l’élection présidentielle d’octobre 2020, nous inspire confiance et beaucoup d’espoir. Car pour nous, le Président Henri Konan Bédié est un homme d’expérience, rompu à la gestion des affaires de l’État. C’est un homme pondéré et sage qui a acquis son expérience aux côtés d’un grand homme, comme le Président Félix Houphouët Boigny. Il est pour nous l’homme qui peut permettre à la Côte d’Ivoire toute entière, d’aller de l’avant.

S.E, pensez-vous réellement que le Président, à 86 ans, est l’homme de la situation ?

Oui, nous pensons que le Président Bédié est l’homme de la situation. Vous savez, 86 ans, ce n’est pas donné à tout le monde. Dieu ne donne pas 86 ans à tout le monde. Avoir 86 ans et être solide comme le Président Henri Konan Bédié, nous disons que c’est une grâce de Dieu qui est en même temps un grand atout pour la Côte d’Ivoire.

S.E, que répondez-vous donc à vos adversaires qui argumentent que l’âge avancé du Président Henri Konan Bédié, est un handicap qui pourrait faire perdre le PDCI à l’élection présidentielle prochaine. ?

Ceux qui disent cela manquent d’arguments véritables. Le Président Henri Konan Bédié est un homme compétant. Et il a autour de lui, toute la machine du PDCI-RDA composé de cadres tous hyper-compétents dans tous les domaines. Une campagne présidentielle ne nécessite pas seulement des efforts physiques, mais plutôt la réflexion et le débat intellectuel.

Quelles sont les valeurs du Président qui vous font dire qu’il est l’homme de la situation ?

Le Président Aimé Henri Konan Bédié a beaucoup de valeurs. Parler des valeurs et des qualités du Président Bédié, cela demande beaucoup de temps. Nous qui sommes jeunes, nous retenons que c’est un monsieur qui est imprégné des valeurs démocratiques. C’est une personnalité qui a eu une riche carrière aussi bien en Côte d’Ivoire qu’à l’extérieur de notre pays, dans l’administration et qui connait les rouages de l’État. Avec toutes ces qualités et son expérience dans la gestion des affaires de l’Etat, nous pensons qu’il est celui qu’il faut à la tête de ce pays. D’ailleurs, quand vous voyez son C.V, dites-moi qui possède les mêmes qualités que lui en Côte d’Ivoire ?

S.E, dans une récente interview qu’il nous accordée, il y a quelques jours de cela, Dr Arsène Ouattara, le Président de la Fondation Internationale Henri Konan Bédié nous confiait que le Président Bédié ne se conte pas mais se vit. Partagez-vous cet avis vous qui collaborez avec le Président Henri Konan Bédié ?

Oui parce que quand vous passez cinq ou dix minutes avec le Président Bédié, vous sortez avec un enseignement.

Qu’est-ce que le PDCI RDA a bien pu vous donner pour que malgré les péripéties et les vagues de départ qui ont secoué ce parti, vous en tant que bon fils du nord, vous soyez restés fidèles au PDCI RDA ?

Moi je pense que la vie politique, c’est d’abord une affaire d’idéologie et ensuite la conviction quand vous vous engagez dans un parti politique. Moi, depuis le lycée, je me suis engagé. J’ai fait tout le parcours du MEECI. D’abord, président de lycée, président régional et membre du bureau national avant d’appartenir à la JPDCI. Je pense que lorsqu’on a un tel parcours et avec la conviction qu’on a, il est toujours plus intéressant qu’on ne te voit pas de plusieurs manières comme on le dit en Afrique. Pour moi la fidélité et la loyauté sont des valeurs qu’il faut cultiver. La politique, ce n’est forcement ce qu’on y gagne mais la conviction. Et nous avons la conviction que le PDCI RDA est le meilleur parti de Côte d’Ivoire.

S.E, que pensez-vous de la Fondation Internationale créée par le Dr Arsène Ouattara pour faire la promotion des valeurs du Président Henri Konan Bédié et immortaliser ses grandes actions ?

C’est une très bonne chose, parce que voyez-vous, le Secrétaire Exécutif en Chef le Pr Maurice Kakou Guikahué le disait hier au cours d’une réunion que tout ce qui se fait aujourd’hui par le régime en place avait été prévu par le Président Henri Konan BEDIE. Que ce soit le troisième pont, le stade olympique, l’autoroute de grand-Bassam pour ne citer que ceux-ci, tous avaient été déjà prévus à travers les douze-chantiers de l’éléphant d’Afrique, par le Président Henri Konan BEDIE qui est une personnalité hors pair et de grandes visions. Donc, c’est toujours intéressant que ses œuvres soient immortalisées pour que cela puisse servir aux jeunes générations. Je voudrais donc vous remercier et vous encourager.

S.E, que pensez-vous des agissements de KKB, vous qui avez travaillé par le passé avec lui à la JPDCI ?


Nous les anciens compagnons KKB, nous avons donné notre position sur son comportement et nous l’avons condamné. Nous avons dit qu’il n’est pas digne d’être un fils d’Henri Konan Bédié. Parce qu’en Afrique, un fils ne peut pas toujours se retrouver sur la place publique en train d’insulter son père. Nous ne voulons pas nous attarder sur le cas KKB. Dans tous les cas, il a déjà pris ses distances. Il fait partie de ceux qui encouragent Monsieur Ouattara à faire un troisième mandat en violation de la constitution. KKB a son agenda et nous nous n’allons pas nous attarder sur son cas. Nous nous organisons au PDCI-RDA pour remporter la présidentielle d’octobre 2020. Pour que le Président Henri Konan Bédié accède au pouvoir pour le bonheur des Ivoiriens. C’et ce qui nous intéresse. Qu’il continue d’errer comme il le fait. La sentence du tribunal de l’histoire est sans appel et nous passerons tous devant ce tribunal.

S.E, vous avez un mot à l’endroit des initiateurs de la Fondation Internationale Henri Konan Bédié ?

Le mot, c’est de les encourager à continuer. C’est un projet qui mérite d’être encouragé parce que le Président Henri Konan Bédié est un grand homme qui a posé beaucoup d’œuvres qui méritent d’être immortalisées.

S.E, vous avez un appel à lancer à la jeunesse pour la présidentielle à venir ?

L’appel que je veux lancer à l’endroit de la jeunesse ivoirienne, c’est de l’inviter à observer et à regarder la marche de la côte d’ivoire. Quand le Président Henri Konan Bédié était au pouvoir, nous étions presqu'à la fin du paiement intégral des dettes de la Côte d’Ivoire. Et est survenu ce fameux coup d’État qui jusque-là n’a pas encore trouvé de justification. Aujourd’hui, quand on observe l’état dans lequel se trouve le pays, les jeunes n’ont pas d’autre choix que de confier leur destin et la destinée du pays à quelqu’un qui a un sens élevé des affaires de l’État. Et non à quelqu’un qui a érigé le rattrapage ethnique en programme social de gouvernance. Les valeurs de la bonne gouvernance, du progrès pour tous et du bonheur partagé, ne sont cultivées que par le Président Henri Konan Bédié. Pour l’élection Présidentielle d’octobre 2020, nous leur demandons de se préparer à porter leur choix sur le Président Aimé Henri Konan Bédié qui est le choix de la raison, de la sagesse, du développement et du respect des valeurs démocratiques. Pour finir je voudrais féliciter le Dr Arsène Ouattara, Président de la Fondation Internationale Henri Konan Bédié et lui transmettre mes salutations fraternelles.

Merci S.E de nous accorder une partie de votre précieux temps.

Je vous en en prie !




Articles les plus lus