Un engin de 400 millions des Sapeurs-pompiers caillassé à Yopougon

Un engin des Sapeurs-pompiers militaires caillassé à Yopougon
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 14 septembre 2020 à 14:33 | mis à jour le 14 septembre 2020 à 14:50

Un engin du Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM) basé à Yopougon a été pris à partie par des manifestants, ce lundi 14 septembre 2020. Le GSPM exprime son indignation après cet acte de vandalisme contre son engin chèrement acquis.

Les Sapeurs-pompiers "plus en mesure d'intervenir pour des feux à Yopougon"

La Société des transports abidjanais (Sotra) n'est pas la seule à avoir subi la furie des manifestants qui ont lancé une expédition sur la voie publique jouxtant le palais de justice de Yopougon Sideci. Une horde de jeunes non encore identifiés ont fait irruption, ce lundi à sur les lieux susmentionnés, s'adonnant à de véritables actes de vandalisme. Un autobus de la Sotra a en effet été calciné par ces manifestants.

Alerté, un détachement des soldats du feu s'est déployé sur le terrain pour faire face à ces flammes naissantes. « Très vite l’équipage du Fourgon 41 (nouvelle acquisition) se déporte sur les lieux, à 08h39 ils ont visuel sur la zone sinistrée et l'engin en question, mais font face à une foule très hostile », explique le GSPM sur sa page Facebook, avant d'ajouter : « Le chef d'engin descend afin de raisonner cette foule en furie, mais il est déjà trop tard. L'engin est caillassé et la seule alternative pour le conducteur est de reculer. Ces manifestants dans leurs dispositifs ont placé des éléments embusqués qui ont continué cette attaque malsaine et incivique sur l'engin dans sa manœuvre. »

Le bilan établi par les Sapeurs-pompiers fait état du pare-brise avant de leur engin endommagé, la vitre latérale, côté conducteur, totalement soufflée et la carrosserie défoncée par endroit. Et pourtant, cet engin a coûté 400 millions de francs CFA, et il a été acquis, seulement le 14 août, dans un souci de renforcement des capacités du GSPM par le haut commandement des FACI. Cet engin d'incendie moderne de grande capacité vandalisé, le GSPM déclare ne plus être en "mesure d'intervenir pour des feux dans la commune de Yopougon » à cause du peu de moyens existant actuellement.


Notons que la Sotra a également suspendu ses dessertes de Yopougon à la suite des manifestations de ce jour. La population de Yopougon risque donc de subir les lourdes conséquences de cette décision de la Sotra, pour leurs déplacements, et des Sapeurs-pompiers, en cas d'incendie. Et ce, à cause d'individus dont le certificat de résidence dans la commune de Yopougon n'est pas formellement établi. Il convient donc que les autorités sécuritaires prennent les dispositions adéquates pour assurer la protection des personnes et des biens pour permettre à la population de vaquer à ses occupations en toute quiétude.






Articles les plus lus