Suspension de l'élection à la FIF: Sam Etiassé met la pression sur la FIFA

Suspension de l'élection à la FIF: Sam Etiassé met la pression sur la FIFA
Par Mael Espoir
Publié le 15 septembre 2020 à 13:54 | mis à jour le 15 septembre 2020 à 13:54

Le Directeur exécutif de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Sam Etiassé, a adressé un courrier à la FIFA, relativement à la suspension du processus électoral à la FIF.

Suspension du processus électoral à la FIF: Ce que Sam Etiassé demande à la FIFA

Le processus électoral devant conduire à l’élection du prochain président de la Fédération ivoirienne de football a récemment été suspendu par la Fédération international de football association (FIFA). Et ce, au lendemain de l’invalidation de la candidature de l’emblématique capitaine des Eléphants de Côte d’Ivoire, Didier Drogba, annoncée par la commission électorale qui, rappelons-le, s’est passée des services du président de ladite commission, Réné Diby.

En date du 1er septembre 2020, une note signée de Fatma Samoura, Secrétaire générale de la FIFA, annonçait la mise en place d’une commission qui devrait entendre les différents acteurs impliqués dans le processus électoral. «…La FIFA et la CAF ont décidé d’instituer une commission FIFA-CAF chargée d’entendre les personnalités suivantes : le président de la Commission électorale, René Diby, le vice-président de la Commission électorale, Ernest Kouassi Kaunan, les autres membres de la Commission électorale, le président de la FIF, les autres membres du Comité d’urgence, le Secrétaire général de la FIF », précisait le courrier transmis par Fatma Samoura.

Cependant, force est de constater que las auditions tant attendues par le public sportif ivoirien n’ont toujours pas débuté. Une situation qui semble exaspérer le directeur exécutif de la FIF, qui, dans un communiqué, a attiré l’attention de la FIFA sur certains impératifs que sont notamment la reprise du championnat national de football, la préparation des matchs de qualifications pour la Can 2021 et la Coupe du monde 2022 et d’autres contraintes liées au calendrier politique national en Côte d’Ivoire.


‘’La FIF suggère la levée de la suspension décidée par la FIFA afin que le processus électoral se poursuive et que la commission de recours ainsi saisie puisse statuer d’autant plus que ce blocage pénalise tout le football ivoirien‘’, peut-on lire dans le communiqué publié par Sam Etiassé.




Articles les plus lus