Me N’dry Claver, l’avocat de Blé Goudé, implore Dominique Ouattara

Me N’dry Claver à Dominique Ouattara: «Dites à papa Ouattara, qu'il y a de nombreux conseillers qui s'agitent autour de lui mais...»
Par David Yala
Publié le 24 septembre 2020 à 14:47 | mis à jour le 24 septembre 2020 à 14:47

Avocat de Charles Blé Goudé à la CPI (Cour pénale internationale), qu’il a défendu contre vents et marées lors du procès pour crimes contre l’humanité commis pendant la crise post-électorale de 2010-2011, Me N’dry Claver a tenu à s’adresser à l’actuelle Première dame, Mme Dominique Ouattara. Dans la lettre ci-dessous, Me N’dry Claver exhorte Dominique Ouattara à intercéder auprès de son époux en vue d’un report de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.

Me N’dry Claver à Dominique Ouattara: «Dites à papa Ouattara, qu'il y a de nombreux conseillers qui s'agitent autour de lui mais...»

Ma chère maman Dominique, Une pensée profonde puisée dans la Sagesse du peuple Bantou nous dit ceci : "Lorsque les conseillers du roi, du plus sage au moins sage, seraient partis après l'avoir visité, c'est toujours avec la reine-mère qu'il arrêtera sa décision au chevet du lit". Fort de cette vérité qui nous révèle ou qui nous confirme la place privilégiée de l'épouse auprès de l'époux, je voudrai vous adresser ces quelques mots qu'un fils destine à sa maman en raison de la distance. Vous êtes une mère attachée à la défense de la vie. Je n'ai aucun doute en disant cela. La fondation "dénommée CHILDREN OF AFRICA et l'hôpital MÈRE-ENFANT de Bingerville sont les preuves de mon affirmation.

Vos actes traduisent vos pensées. Maman Dominique, notre chère Côte d'Ivoire vit une épreuve difficile à l'approche de l'élection présidentielle prévue pour le 31 Octobre 2020. Si rien n'est fait pour reporter cette échéance qui déchaîne les passions, notre pays compterait ses morts d'une autre crise post-électorale après celle de 2011. Pour éviter une telle catastrophe, je vous prie d'user de votre don divin de femme et d'épouse attachée à la vie pour faire pencher le cœur de papa Ouattara afin de reporter la date des élections. Vous le pouvez ma chère maman.

Dans les Saintes Écritures, l'histoire du peuple juif nous a enseignés que lorsque la femme est déterminée à sauver la nation en péril, la faveur de DIEU est avec elle. Esther nous en donne une belle illustration. L'intercession de la mère qui porte en elle une matrice pour reproduire la vie ne laisse jamais DIEU indifférent. Le cri de la femme bouleverse l'agenda divin. Comme aux noces de Cana, Dieu écoute la voix de la femme même lorsque son heure n'est pas encore arrivée pour agir. Maman Dominique, il n'est pas trop tard pour sauver les vies de vos enfants. Ils vous demandent de porter leur message.

Dites à papa Ouattara, qu'il y a de nombreux conseillers qui s'agitent autour de lui. Pour eux, vaut ce dicton baoulé :"L'amitié essuie la sueur mais elle n'essuie pas le sang". Ce qui veut dire que lorsque surviennent les plus grandes épreuves, il ne reste que la famille". Vous connaissez le prix de la vie. Allez-y ma chère maman Dominique. Vous n'échouerez pas. Je le sais. Je sais que lorsque vous voulez une chose, vous l'obtenez. La Vierge Marie que vous vénérez dans l'exercice de votre foi catholique vous aidera la nuit opportune où la rigidité donnera la place à un cœur flexible. Vous en avez le secret. Au nom de l'Amour.

À très bientôt ma maman Dominique.


Ton fils NDRY PIERRE-CLAVER de la parole qui vous aime très fort.




Articles les plus lus